War Eternal – Arch Enemy

Arch Enemy WESorti le 10 juin 2014

Le neuvième album de la formation de death mélodique suédois marque un nouveau tournant : il s’agit du premier album sans l’iconique Angela Gossow au chant. Sa remplaçante, la montréalaise Alissa White-Gluz (ex-The Agonist) n’a cependant rien à reprocher à sa prédécesseure. D’ailleurs, pour l’anecdote, c’est Angela elle-même qui a choisi Alissa comme remplaçante, elles qui sont de bonnes amies depuis des années.

Pour Alissa, son growl est excellent et n’a rien à envier à celui d’Angela. Évidemment, la voix est différente, mais rendu là, c’est une question de goût. Elle est également une très bonne chanteuse clair, malgré que cette facette de son répertoire n’apparaît pas sur cet album, malheureusement. Donc pour la voix, rien à reprocher.

Le problème se situe réellement au niveau des compositions. Elle ne sont pas mauvaises, loin de là : j’ai apprécié, voire aimé la plupart des chansons. Le problème est qu’elles n’accotent pas les meilleurs albums du groupe, qui sont selon moi Black Earth et Wages of Sin. En fait, on peut presque dire qu’il s’agit de l’un des pires albums que le groupe ait produit. Il n’atteint même pas le niveau de Khaos Legions, que j’ai beaucoup aimé, contrairement à plusieurs critiques que j’ai lues dessus. Cette phrase est évidemment à prendre avec nuance, dans le sens que War Eternal n’est pas un mauvais album : c’est juste qu’il n’est pas à la hauteur des standards habituels d’Arch Enemy.

La chanson la plus symptomatique de ce problème est à coup sûr la chanson titre, War Eternal. Oui, elle rentre dedans, oui les mélodies sont efficaces, mais les riffs sont ultra-génériques et utilisent la même note une trop grosse partie de la chanson. Plusieurs chansons se démarquent du lot cependant, comme Never Forgive, Never Forget, No More Regrets ou encore Stolen Life, dont la version vidéoclip est enrichie de deux solos de l’excellent guitariste Jeff Loomis, qui a remplacé Nick Cordle peu après la sortie de l’album en 2014.

You Will Know My Name fait également partie des moments forts de la chanson, surtout grâce aux mélodies qui la transportent et son accent néoclassique rendant le tout assez épique. Ma préférée est par contre incontestablement Time is Black, selon moi une des meilleures chansons d’Arch Enemy à vie.

J’ai eu l’impression dans cette chronique que je bashais Arch Enemy pour avoir sorti une merde. C’est faux. War Eternal est un bon album, mais, avec les attentes que j’avais pour le groupe qui a sorti des classiques du death mélodique et surtout avec une excellente chanteuse d’ici, cet opus m’a un peu laissé sur ma faim. En espérant que le prochain soit meilleur!

À écouter: War Eternal, No More Regrets, Time is Black

8/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s