Dead Silence – Billy Talent

billy-talent-dead-silenceSorti 11 septembre 2012

Billy Talent fait partie de ces groupes que j’écoutais avec ferveur étant adolescent, groupes parmi lesquels figuraient également Linkin Park (seul groupe que j’admets encore écouter aujourd’hui), Simple Plan, Green Day ou encore Good Charlotte. L’ayant perdu de vue peu avant la sortie de Billy Talent III, je n’ai pas suivi son évolution musicale récente. Je dois donc dire que j’ignorais à quoi m’attendre au moment d’écouter Dead Silence, le quatrième opus du groupe sorti en 2012.

Sincèrement, j’ai été agréablement surpris. À la fois il m’a rappelé de bons souvenirs de mon adolescence, mais j’ai également senti une plus grande maturité de la part du groupe. Beaucoup moins criard et agressif que le début de la discographie, cet album tourne plus vers le rock, voire le hard rock, tout en gardant les racines punk qui ont fait le succès de Billy Talent. Cela se sent dès Viking Death March, première pièce après l’introduction Lonely Road to Absolution.

Surprise Surprise nous offre un extrait de ce virage plus rock old school, surtout avec l’utilisation de la cloche à vache qui fait très années 80, mais tout en conservant un son agressif typique du groupe.

De chanson en chanson, on alterne des morceaux mélangeant, avec différentes proportions, le rock et le punk, créant un son punk-rock très moderne, loin des standards établis par les succès de 1994. On sent une réelle volonté du groupe d’innover et cette fois avec plus de succès que sur Billy Talent III.

Autre point de surprise, la présence de la basse, très audible. Dans cet album, c’est très tolérable en raison de son utilisation : elle ne se contente pas de suivre la batterie ou la guitare rythmique, par moment elle appuie même la mélodie, comme sur le début de Viking Death March ou sur Love Was Still Around.

Mes coups de cœur de Dead Silence sont sans contredit Crooked Mind, de par son mélange de lenteur et de lourdeur et Hanging by a Thread, une chanson accrocheuse, avec un excellent jeu de guitare et une superbe performance vocale de Benjamin Kowalewicz et un excellent travail de back vocal d’Ian D’Sa, dont la voix est de moins en moins présente au fil des albums, autre témoignage de la maturité grandissante du groupe.

Alors que certaines chansons sont moins intéressantes que d’autres, je n’en ai pas trouvé une qui m’ait réellement tapé sur les nerfs. Dead Silence est un bon album qui permet à Billy Talent de pousser ce son typique un peu plus loin. Une valeur sûre pour un fan du groupe ou du genre.

À écouter : Viking Death March, Crooked Minds, Hanging by a Thread

7,8/10

Par Sacha Dürig

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s