Rivals – Coal Chamber

coal-chamber-rivalsSorti le 19 mai 2015

Coal Chamber est souvent vu comme l’un des premiers bands, sinon le premier, à faire du nu-metal plus sombre que ses compatriotes de Korn et Rob Zombie. Ça s’est traduit au fil du temps par trois albums aux sonorités différentes avant une séparation pour divergences musicales. Le retour en 2011 a fait bien du bruit dans le milieu et Rivals, sorti en 2015, est l’apogée de ce retour sur scène du groupe.

J’avais déjà écouté du Coal Chamber auparavant, sans que ça m’intéresse plus que ça de les découvrir plus en profondeur. Cet album a achevé de me convaincre que la musique de ce groupe n’est pas faite pour moi. Loin d’être mauvais (il y a de bonnes chansons sur Rivals), je ne suis simplement pas le public visé par l’album.

La musique de Coal Chamber est très rugueuse. Trop rugueuse à mon avis. Peu de place pour les envolées mélodiques. Bien qu’en général, il s’agisse d’une caractéristique habituelle du nu-metal, en général les autres groupes du genre (je pense à Korn, Rage Against the Machine ou encore Linkin Park à ses débuts) intégraient de la mélodie, que ce soit par le chant ou par des effets quelconques. Ici, pas d’effets, pas de voix claire, juste du riff et de l’abrasion pour de l’abrasion.

Oui le rendu est agressif, mais le style restrictif que s’impose le groupe fait tomber Rivals dans le panneau de la redondance. Au fil du temps, des chansons comme Empty Handed et Rivals nous rappellent les Fade Away ou Light in the Shadows qu’on a déjà entendues plus tôt dans l’album. Light in the Shadows dont on a également entendu quelque chose de similaire en Bad Blood Between Us, la chanson précédente. Et ainsi de suite.

Est-ce que l’opus en vaut tout de même la peine? Honnêtement, oui. Bien que ce ne soit pas tant dans mes cordes et malgré que j’ai passé le ¾ de la critique à chercher les défauts de Rivals, le fait est que plus j’écoute l’opus, plus je l’apprécie. De là dire que je l’aime, c’est encore un peu fort. Il me faudrait encore quelques écoutes pour l’apprivoiser, mais, en faisant abstraction des quelques chansons qui plombent le CD, le reste est très bien écoutable. Fans de nu-metal, mettez la main sur cet opus, il va très certainement vous plaire!

À écouter : I.O.U. Nothing, Bad Blood Between Us, Over My Head

7,7/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s