Dirty Rotten Filthy Stinking Rich – Warrant

dirty-rotten-filthy-stinking-richSorti le 31 janvier 1989

Un autre groupe de glam ayant connu un énorme succès à la fin des années 80 et au début des années 90, Warrant a non pas un, mais deux albums ayant atteint la mention double platine. Plus encore, l’album le plus acclamé par la critique ne fait pas partie de ces deux albums. Dirty Rotten Filthy Stinking Rich est son premier effort, sorti en 1989, donc en pleine vague de glam metal et, avec sa dixième place au Billboard 200, représente son second meilleur vendeur, après le second opus, Cherry Pie, qui sortira en 1990.

Qu’est-ce qui fait que cet album s’est aussi bien vendu? D’abord, trois singles à succès, Heaven (2e place du Billboard Hot 100), Down Boys (27e) et Sometimes She Cries (20e) ont aidé à lancer la carrière du groupe. En plus, comme énoncé plus haut, on se trouve en pleine vague glam. Les Mötley Crüe, Guns N’Roses, Poison et compagnie sont au sommet de leur art, ouvrant la porte à de nombreux autres groupes, comme Warrant.

D’autres spécialités du glam que l’on retrouve dans cet opus sont les power ballads, comme Sometimes She Cries ou encore les ballades acoustiques sentimentales, comme Heaven, le single ayant atteint la plus haute position dans le Billboard Hot 100.

Étonnamment, la chanson que j’ai trouvé la moins intéressante est la chanson-titre Rotten Filthy Stinking Rich, qui n’a pas grand-chose de particulier, mais qui se trouve sauvée par les solos de guitare ajoutant du piquant à un morceau sinon assez ennuyeux.

De l’autre côté, les meilleures chansons, selon moi, ne sont pas des singles. So Damn Pretty (Should Be Against the Law), rapide et entraînante, se démarque du lot. Ridin’ High, du glam à son meilleur, ainsi que Cold Sweat, qui m’a fait penser à Pornograffitti d’Extreme (même si cet album sortira trois ans après D.R.F.S.R.) clôturent l’album en force.

Ainsi, on a droit à un premier album d’une rare qualité sorti au bon moment, un opus qui témoigne du talent dont la formation originale disposait et qui a permis de sortir trois opus très reconnus tant commercialement que par la critique. Un groupe qui, malgré les années, risque tout de même de donner un excellent spectacle.

À écouter : So Damn Pretty (Should Be Against the Law), Ridin’ High, Cold Sweat

7,7/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s