The Heart of Everything – Within Temptation

Within Temptation The Heart of EverythingSorti le 9 mars 2007

Within Temptation fait partie de ces groupes qui arrivent à s’améliorer à chaque opus. Plus j’écoute ce groupe, plus je pense qu’Hydra, son dernier album et contrairement à la critique que je lui ai faite, est le meilleur produit du groupe. Mais revenons un peu en arrière.

The Heart of Everything, sorti en 2007, est plus connu pour être l’album contenant la pièce la plus connue du groupe, What Have You Done. Il s’ouvre cependant sur The Howling, une chanson lente, mais épique, qui démarre le tout en force.

What Have You Done est la seconde chanson de l’opus et la mélodie du refrain au clavier se grave dans ta tête et n’en sort plus. La voix de Sharon den Adel, comme sur tout l’album, est resplendissante.

On poursuit avec une power ballad, Frozen, mélancolique sans être larmoyante, très bien composée et interprétée par le groupe et transportée par une performance vocale parfaitement adaptée à la chanson.

Our Solemn Hour est un autre bijou de l’opus et un classique en spectacle. Elle représente parfaitement l’esprit du groupe : forte, épique, symphonique; bref un incontournable de son catalogue.

La chanson-titre The Heart of Everything exploite une autre facette du chant de Sharon, plus rauque et qui lui va plus ou moins. La pièce, bien qu’agressive et dans le style du groupe, m’a un peu laissé sur ma faim. Elle fait tout de même bonne figure.

Hand of Sorrow se démarque avec son utilisation du fiddle (un violon utilisé dans la musique populaire plutôt que classique) et du piano qui ajoute une touche grandiose supplémentaire.

The Cross est la première vraie chanson de l’opus que je n’ai pas aimé. Je trouve qu’elle ne s’en va nulle part et l’utilisation des effets sur la voix de Sharon n’ajoutent rien au tout en plus de n’être que désagréables.

Heureusement, Final Destination permet à l’album de rebondir avec une chanson dans un style assez classique, mais efficace. Le groupe n’a pas pris de risque avec celle-là.

La ballade All I Need lève assez bien et le style du groupe se porte bien à ce genre de chanson. De plus, elle est agrémentée d’un bel arrangement orchestral, d’un piano et d’un violoncelle. Par contre, malgré tous ces ingrédients favorables à la création d’une pièce à la fois épique et émotive, All I Need n’est pas venue me chercher plus qu’il faut.

The Truth Beneath the Rose est le véritable bijou oublié de l’album. Les chœurs, les arrangements de synthé, la voix de Sharon, tous les ingrédients d’une bonne chanson de Within Temptation y sont et fonctionnent à merveille ici.

L’opus se clôt avec Forgiven, une ballade au piano et violoncelle bien plus efficace qu’All I Need. Elle termine l’album avec émotion, sur une belle note.

À écouter : What Have You Done, Our Solemn Hour, The Truth Beneath the Rose

7,8/10

Par Sacha Dürig

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s