CHRONIQUE : Inspirante performance de Devin Cuddy au Quai des brumes

Devin Cuddy showPar Jolyane Lessard

Il était 21h lorsque les portes du Quai des brumes s’ouvrirent pour une soirée prometteuse, où trois groupes allaient s’échanger la scène, culminant avec le Devin Cuddy Band.

L’ambiance feutrée et sympathique de la salle rappelait les vieux cabaret anglais du tout début des Beatles. Boule disco et rouge velours s’harmonisaient à souhait pendant que les membres des différents bands échangeaient avec l’assistance autour d’un verre.

Petit compte rendu des performances :

Forest

Dans les environs de 22h, après avoir assisté à toute l’organisation de la scène, le groupe Forest est monté sur scène. Nous nous retrouvons face à trois chanteurs et une batterie. C’est un son un peu décousu avec un rythme désynchronisé que nous a présenté le band. La mélodie était accrocheuse et comportait beaucoup de mouvements, mais les voix ne s’agençaient pas tout à fait bien et la guitare ainsi que la guitare basse ne suivaient pas le rythme. Toutefois, l’espace d’une pièce, le bassiste et le guitariste s’interchangèrent les rôles, et c’est avec un effet de surprise immense que nous découvrîmes un tout autre aspect qui nous laissait réellement apprécier leur mélodie sans anicroche et avec plus de constance. Malgré qu’il y ait place à l’amélioration pour Forest, le groupe aura tout de même réussi à réchauffer la foule pour les prochains artistes.

The River and the Road

Nous ressentons déjà une grande aisance sur scène lorsque le groupe de Vancouver y mirent le pied. D’un ton rock, folk et country, ce groupe sait faire passer l’émotion et l’énergie dès le départ. Le harmonies se mêlent à un country alternatif pour nous faire passer une soirée à la belle étoile; on se croit non pas spectateur, mais bien acteur de la soirée. Les membres du groupes invitent sans cesse leur public à danser au son du banjo et à chanter en chœur leurs sérénades. Plus les chansons avancent, plus le groupe devient intime avec ses spectateurs, qui le lui rendent très bien d’ailleurs. On se laisse bercer lors d’une mystique nuit et embarquer dans un grand voyage racontant l’amour, les soirées entres amis et l’ivresse du moment présent. Une belle découverte qui mérite notre attention pour le futur.

Devin Cuddy Band

Il était presque minuit quand Devin Cuddy et son band firent leur apparition. Notons que la fatigue se faisait de plus en plus ressentir dans la foule, notamment lors des intermissions. Toujours est-il que dès les premières notes entendues, la foule s’exclama de joie devant le moment qu’ils avaient attendu toute la soirée. Si nous pouvions ressentir le côté encore amateur des deux groupes précédents, il en est aucunement le cas avec le Devin Cuddy Band. Nous nous trouvons face à des musiciens maîtres de leurs instruments qui manient à merveille toutes les nuances que leur permettent leurs accessoires respectifs. Son ton musical, qui lui est propre et unique, enflamme la foule chanson après chanson et ne s’essouffle que très difficilement. Greffé d’inspirations des années 50, mais s’adressant à un public d’aujourd’hui, le band nous fait découvrir une mélodie accrocheuse et rythmée qui saura plaire même aux plus fatigués, ne laissant personne immobile. Le charme du chanteur en aura, d’ailleurs, fait parler plusieurs. Les airs de blues et de country emplirent la salle toute la soirée, donnant à chacun la chance de découvrir du nouveau sur quoi danser et c’est ainsi que le Devin Cuddy Band a charmé l’audience du Quai des brumes en cette soirée tardive mais, ma foi, mouvementée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s