Voyage à trois – Les Chiclettes

LesChiclettes_Voyageatrois_take3.1Sorti le 18 septembre 2015

Découvert avec un premier album très réussi aux airs de comédie musicale, le trio franco-ontarien Les Chiclettes pousse au maximum son concept : une musique résolument rétro, avec des thèmes modernes, mettant la femme (et sa relation avec l’homme) au cœur des sujets de prédilection. Cela donne l’énergique Voyage à trois, album comprenant six nouvelles compositions.

Chattanooga Choo Choo nous met immédiatement dans le bain dans le style musical, offrant une musique jazzée et légère. Pour le thème, on s’immerge doucement dans cette ère rétro. Dès Un verre de gin, on entre dans cette thématique hommes-femmes, mais avec une musique aussi efficace, on ne portera que peu attention à ce que signifient les paroles. Même chose pour la sensuelle Séducteur. On réalise bien vite que bien que l’opus soit très vocal, on s’intéresse beaucoup plus à la sonorité qu’au message lancé par les chanteuses.

Tout de même, certaines chansons, plus revendicatrices, sauteront plus facilement aux oreilles. La plus évidente est Grève au trop-parfait, qui s’en prend ouvertement au «faux» (on devine qu’il est question de Photoshop et compagnie). Notons aussi la sucrée Un mec ultra, qui présente de façon imagée la façon de voir l’amour pour le groupe.

Sinon, l’ensemble s’écoute tout seul : c’est léger, ludique et bien réalisé. Les trois voix sont très différentes et on soupçonne que ces différences soient accentuées pour ajouter à l’effet. Cela arrachera certainement quelques petits sourires. Seul petit bémol : bien que ce soit présenté comme une chanson bonus, j’ai des réserve avec l’idée de clore l’opus avec une chanson de Noël. Première neige demeure, tout de même, dans le ton de l’album, mais laissera une drôle d’impression, surtout pour un album qui paraît en début d’automne.

Les Chiclettes ont de l’audace : elles défendent une féminité en 2015 sur une musique datant des années 1940. Ce n’est certainement pas la façon la plus facile de faire passer leur message, mais cela pourra atteindre certains auditeurs plus sensibles. Au pire, cela reste quand même un bon petit album à écouter pour les amateurs de jazz rétro en français.

À écouter : Séducteur, Time for Romance, Un mec ultra

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s