Half Gospel, Half Heartbreak – Crystal Plamondon

CrystalPlamondon-HalfGospelHalfSorti le 11 septembre 2015

En entrevue, Crystal Plamondon ne s’en cachait pas : Half Gospel, Half Heartbreak, son septième album en carrière, mélange essentiellement deux thématiques, toutes deux des favorites du country : les peines d’amour et la spiritualité. Une brève écoute suffit pour réaliser qu’effectivement, à peu près tout dans l’album peut entrer dans une de ces deux catégories, surtout dans la seconde.

En remontant à 2009 avec son On a Song and a Prayer, on voit qu’il y a une certaine continuité dans la direction que prend la musique de la chanteuse franco-albertaine. En tout cas, tout y semble pleinement assumé. Si la première moitié de l’opus privilégie un petit avantage pour les chansons «heartbreak», la seconde est clairement dominée par les thèmes religieux. Le paroxysme : Amazing Grace. On clôt l’album sur ce classique de spiritualité qui a été repris des centaines de fois, mais qui conserve toujours cette douceur qui arrive à venir vous chercher dans les tripes. Cette version n’y fait pas exception.

Musicalement, c’est un album plutôt acoustique qu’elle offre ici, sans trop de flafla : c’est la voix qui a décidément le dessus et on s’assure de ne pas être trop distrait par l’ensemble. Cela donne un résultat assez sobre, alors que les morceaux plus bluegrass seront pratiquement les seuls à sortir du lot pour l’instrumentation. Pensons notamment à Mon dieu & mon banjo, A Sad Memory ou Me & Jesus. Mentionnons également la sautillante version de Tout le monde veut aller au ciel : certainement pas la chanson la plus facile à reprendre, mais le résultat demeure intéressant, qui change un peu ce celle de Petula Clark. Et dans un registre plus minimaliste, soulignons la très réussie Not the Staying Kind. Crystal Plamondon s’approprie avec succès chaque chanson, autant les siennes que les reprises, et les amène dans son style propre. Et même si certaines chansons sont moins accrocheuses que d’autres, tout est à sa place; aucun véritable intrus ici.

Les fans de Crystal Plamondon seront rassurés de savoir qu’elle est demeurée fidèle à elle-même en enregistrant Half Gospel, Half Heartbreak. En revanche, elle n’offre que peu de surprises après une absence de six ans en studio. Cet album est un peu un cadeau qu’elle se fait et qu’elle fait à ceux qui la suivent depuis toutes ces années, où elle n’a plus rien à prouver sinon qu’elle a toujours la flamme pour ce qu’elle fait. Définitivement, la preuve est faite.

La plupart des bons artistes country arrivent à faire de la bonne musique en studio, mais rayonnent encore plus sur scène : l’intensité du moment en spectacle rend une chanson infiniment plus poignante que sur disque. Je n’ai jamais vu Crystal Plamondon en live, mais quelque chose me dit que ce nouvel album atteindrait un tout autre niveau sur scène, surtout pour des titres forts comme Amazing Grace.

À écouter : Half Gospel, Half Heartbreak, Me & Jesus, Amazing Grace

Par Olivier Dénommée

(Publié à l’origine dans le journal Le Franco du 17 septembre 2015)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s