A Season – Life on Land

Life-On-Land-A-SeasonSorti le 2 octobre 2015

Le projet a vu le jour autour du chanteur Jon Richman voilà quelques années déjà. Pourtant, A Season n’est que le premier opus de la formation montréalaise, qui met de l’avant un son indie-folk avec la voix particulière de Richman. Cela donne des résultats intéressants.

On entend les années d’expérience du groupe dès les premières secondes de I’d Have You. Le mix est bien dosé, malgré les différents instruments qui se font entendre et on comprend tout de suite que c’est la voix au premier plan. On ne peut s’empêcher d’entendre du Mumford & Sons, auquel on a ajouté une ligne d’harmonica qui rappelle celui de Kim Churchill.

Évidemment, l’indie-folk n’est pas le style le plus révolutionnaire de la décennie. On sentira diverses influences au fil de l’album, mais ce dernier se laissera malgré tout très bien écouter. L’élément accrocheur demeurera les lignes vocales, souvent imprévisibles, mais loin d’être désagréables. On a aussi droit à quelques refrains bien sentis, dont celui de A Season, pièce-titre et premier single de l’opus. Les lignes de guitares de Fine Things valent aussi le détour. Mention également à la finale de l’album, The Chase, clôturant le tout sur une note entraînante.

Il faut aussi donner à Life on Land sa capacité à explorer les différentes énergiques. Les ballades, comme les morceaux plus rapides, les pièces «au coin du feu» comme les chansons plus électriques; tout semble y passer, sans qu’on sente que ce soit décousu. L’instrumentation classique du style aide à donner cette impression qu’on connaît bien les pistes dès la première écoute, un effet à double tranchant.

Ce premier album réussit un objectif bien précis : montrer que le band a sa raison d’être et sait se défendre en studio. La technique est impeccable et les compositions offrent plusieurs belles idées. Le groupe doit maintenant travailler sur du nouveau matériel et trouver de nouveaux arrangements pour arriver à se démarquer davantage. Miser uniquement sur la voix n’étant peut-être pas viable à long terme : il faut que l’ensemble sorte de l’ordinaire, nous amène ailleurs. Le groupe part déjà avec de très bonnes bases, et A Season doit être le début de cette grande aventure, pas son aboutissement.

À écouter : A Season, How Can I Explain, Fine Things

7,4/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s