Blue Sky Miners – Blue Sky Miners

Blue Sky Miners EPSorti le 23 octobre 2015

De Toronto, le band Blue Sky Miners vogue dans le registre folk-rock, un filon extrêmement populaire ces dernières années. On reprend même une formule utilisée des milliers de fois, soit un tandem vocal homme/femme avec beaucoup de places aux harmonies, mais cette technique fonctionne à merveille alors pourquoi pas? En fait, c’est surtout dans l’énergie des compositions que BSM pourrait arriver à se démarquer. Petite analyse du premier EP, éponyme, de la formation.

Le mini-album de six titres démarre en build-up avec Cold Water. Guitare, puis voix, puis batterie et ainsi de suite. Simple mais efficace pour ne pas nous en envoyer trop à la fois dans les oreilles, surtout qu’on ne connaît pas encore le groupe. On peut aussi rapidement apprivoiser le registre des harmonies du groupe. Ce n’est qu’après 1 minute 30 que cela devient plus accrocheur, mais cela reste une bonne intro à la musique de Blue Sky Miners. On passe ensuite aux choses sérieuses avec Are You Lost. Plus «rentre dedans», elle donnera assurément envie de taper du pied. Half Black Moon, plus lente et légère, vise aussi dans le mille. Ces deux dernières chansons mettaient de l’avant une fois féminine, mais Bones, chantée par un homme, s’avère tout aussi efficace.

Par contre, l’intrus de l’opus est probablement Six Feet Small. Le début n’est pas le plus convaincant (en plus de revenir à trop de moments dans la piste), et l’essentiel de la chanson rappelle le style de Wanted Dead or Alive de Bon Jovi. On passera rapidement à la prochaine, Riot. C’est d’ailleurs la finale de l’album, misant sur une pièce plus acoustique, empreinte de douceur malgré quelques petites montées.

Blue Sky Miners ne réinvente rien, mais ce n’est pas son but non plus. Il offre une musique agréable, qui s’écoute très bien avec le temps gris de l’automne. Le groupe a bien quelques bonnes idées dans ses compos, qui restent encore à peaufiner; après tout, on parle bien d’un premier EP ici. L’avenir dira si le groupe parviendra à se démarquer ou s’il se collera, probablement malgré lui, à tous les groupes de folk-rock génériques de notre génération…

À écouter : Are You Lost, Riot

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s