Pag revisité – Artistes variés

Pochette_PAGSorti le 6 novembre 2015

Michel Pagliaro, ou simplement surnommé Pag, se retrouve parmi les grands rockeurs québécois, cumulant non loin d’une cinquantaine d’années de carrière, qui a connu un gros succès à partir des années 70. On rend hommage à ce colosse avec l’album Pag revisité, mettant de l’avant 10 de ses chansons les plus connues, reprises par d’autres artistes québécois désirant donner un second souffle à ces pièces d’anthologie.

Alors que la plupart des chansons de Pag étaient reconnaissables par leur style très distinctif de l’époque, les versions offerts ici sont définitivement modernes, avec généralement plus de finesse que l’enregistrement original. C’est notamment le cas de Les bombes, première chanson de l’album, où Patrice Michaud délaisse le gros rock pour quelque chose de plus jazzy, où on a plus de synthés que de guitares lourdes, et de Si tu voulais, qui prend une tournure électronique grâce aux soins de Karim Ouellet. Sans oublier certains passages de Rainshowers (par Damien Robitaille) où l’orgue domine, ajoutant une touche spirituelle à la chanson.

D’autres assument pleinement les inspirations des chansons originales, comme c’est le cas de What the Hell I’ve Got, interprété par Mara Tremblay et Sunny Duval avec un mélange rock (dans la musique) et country (surtout dans la voix) qui ne laisse aucune place au doute. Joseph Edgar a même fait L’espion en version encore plus lente, plus langoureuse. On a seulement remplacé le refrain aigu pour du Pink Floyd. Version réussie. Finalement, Fou de toi par Fred Fortin a été poussée davantage dans un blues lourd.

Pourtant, on aurait pu s’attendre à plus des reprises éclatées. Les musiciens participants ne manquaient pas de talent pour apporter davantage leur couleur dans les réinterprétations des succès du grand Pagliaro. On apprécie donc d’autant plus l’audace entendue dans Louise (par Galaxie), Lovin’ You Ain’t Easy (par The Seasons, qui a certainement un peu poussé la note) ou Si tu voulais, probablement la plus travaillée de l’opus.

Et LE hit de Pag, J’entends frapper? Rémi Chassé et très bien incarné ce classique, mais n’a pas osé le modifier, allant jusqu’à recréer la même voix. Dommage!

Bien que l’album hommage puisse être considéré comme un succès, je ne peux m’empêcher d’avoir des sentiments partagés. D’un côté, on se dit qu’on peut difficilement dénaturer un artiste comme Michel Pagliaro. De l’autre, on se demande pourquoi les artistes n’ont pas été plus aventureux dans leurs interprétations. On aurait eu droit d’espérer une version folk quelque part (invitez donc Le Vent du Nord!), ou plus d’exploration avec de la synthpop, style qui sied à tant d’artistes québécois depuis peu. C’était alors une revisite sympathique, mais pas au point de sentir qu’on réinvente le catalogue que Pag. Peut-être une prochaine fois?

À écouter : L’espion, Si tu voulais, Rainshowers

7,2/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s