Lambert dans ses bottines – Yves Lambert avec Socalled

Lambert dans ses bottinesSorti le 13 novembre 2015

Parce que «Lambert dans ses pantoufles» ne serait qu’à moitié vrai, l’album offre des remixes des chansons populaires qui ont fait la renommée d’Yves Lambert, de La Bottine souriante puis du Bébert Orchestra, avec l’aide de Socalled, rappeur et DJ québécois. Redécouvrons donc ces classiques du trad québécois à travers quelques variantes audacieuses, d’autres plus subtiles.

L’opus ouvre avec des sonorités électroniques de la nouvelle version de Zigue. On y compte aussi une importante présence des cuivres, offrant une belle groove à ce classique du trad. La deuxième moitié de la chanson est particulièrement efficace. Si ce titre est très retravaillé, ce n’est pas nécessairement le cas de tous les autres. Dans un p’tit coin nouère et Canada tourna, notamment, offrent beaucoup moins de surprises.

La drum machine sur Mon Dieu, faites qu’on n’en manque jamais / P’tit minou gros minou apporte une énergie différente, mais certainement pas autant que le rap (et l’autotune) de Socalled qui arrive dans le dernier tiers de la chanson. La tangente reggae de D’un bon matin mérite aussi mention, en plus de sa (trop brève) passe de cordes dans le dernier tiers. Et que dire de Culture populaire, qui semble plus criante d’actualité que jamais alors qu’un gouvernement en faveur de la légalisation de la marijuana a été élu au Canada?

Le tout se terminera sur Poutine souriante, un pot-pourri de plusieurs chansons traditionnelles qui sonne vraiment comme un medley où les percussions électroniques sont omniprésentes, même lorsqu’elles ne sont pas nécessaires. Une finale quand même sympathique, sans rien bouleverser.

Yves Lambert et Socalled viennent ici nous rappeler que la musique traditionnelle n’a pas qu’à être une musique vieillotte écoutée par des personnes âgées. Elle peut aussi intéresser un public plus jeune, ouvert sur le monde. Cette musique, ouvertement métissée, offre une perspective différente de ces classiques traditionnels rendus populaires grâce aux projets d’Yves Lambert.

Est-ce que l’album Lambert dans ses bottines aurait pu aller plus loin? Très certainement! La plupart des titres repris ici n’ont été que peu touchés et conservent leur essence. On est loin du gros remix où on l’on peut sérieusement se demander à quoi ressemblait la chanson initiale. Ainsi, on offre des versions rajeunies, mais rien qui fera exploser les barrières de la musique. Ça reste un album qui s’adresse premièrement aux fans de Lambert, deuxièmement aux jeunes qui sont curieux d’entendre du trad mais qui ne veulent pas trop s’éloigner de leur musique moderne. Finalement, les premiers instants de Zigue nous ont induits en erreur, comme c’était presque la chanson la plus retravaillée de l’album. Au moins, la porte est ouverte pour une autre tentative, vraiment plus assumée. Le potentiel est bien là.

À écouter : Zigue, D’un bon matin, La culture populaire

6,8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s