La clairière – Novel

Novel ClairièreSorti le 11 novembre 2015

Le pianiste français Novel offre des pièces douces et introspectives, rappelant notamment les œuvres de Ludovico Einaudi. Son premier album, La clairière, rappelle toute l’émotion qu’un seul instrument peut créer.

La pièce-titre La clairière ouvre brillamment l’opus. Une pièce chargée émotivement, agréable à écouter avec quelques montées en intensités bien dosées. Le ton est donné. Certaines pièces sont plus sombres et lourdes (Rosée, Des fleurs pour Mieko, Le lac, Forêt et La lisière), d’autres plus légères mais avec toujours un soupçon de mélancolie non loin (Les bourgeons, Les oiseaux, Reflets et Mister le scarabée), mais toutes contribuent aux frissons créés par cette musique forte de simplicité.

L’artiste décrit son album comme étant imaginé comme bande sonore pour un animé. Il est vrai que plusieurs compositions pourraient aisément passer dans des productions japonaises, que ce soit des émissions ou des jeux vidéo, aussi chargés d’émotions. Aucun des onze titres de l’album n’est de trop et chacun apporte une subtilité qui se savoure les yeux fermés.

La production est toute simple; imparfaite, mais sincère. Le pianiste est seul devant son instrument, et seuls ses doigts parlent. Le voyage auquel Novel nous convie est plus qu’invitant, surtout si on est dans un esprit d’introspection, et on se demande déjà quand il offrira du nouveau matériel.

L’album est disponible sur Bandcamp.

À écouter : La clairière, Forêt, La lisière

8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s