It’s Christmas – David Myles

David-Myles ChristmasSorti le 28 octobre 2014

La musique du temps des Fêtes est, pour le meilleur et pour le pire, un élément classique et incontournable de notre culture hivernale. Pour certains, elle est au cœur de l’esprit de communion et de partage qui anime cette période de l’année et qui est transmis par le biais de rassemblements fraternels où l’on chante, danse et discute entre deux bouchées. Pour d’autres, il s’agit simplement de l’arrière-plan sonore légèrement insidieux de leur magasinage de cadeaux au centre d’achats ou de leurs trajets en voiture lorsque leurs seules autres options radiophoniques sont des rapports pessimistes sur l’actualité et des bavardages mondains entre figures médiatiques.

It’s Christmas vu par Charles Laurier :

De mon côté, comme beaucoup, j’associe les chansons de Noël à une panoplie de traditions familiales et de souvenirs personnels, dont un rituel bien précis, c’est-à-dire celui de choisir un disque à mettre dans le système de son pendant que moi et ma famille nous affairons à monter l’annuel sapin. En tant que musicien et audiophile, je fais un point d’honneur de choisir de la musique qui non seulement mettra de l’ambiance, mais rendra également le processus auditivement agréable, et je serai donc porté à faire jouer de la musique nouvelle ou tout bonnement musicalement intéressante… ce qui peut, en fin de compte, s’avérer hasardeux. Bien que l’appréciation musicale soit quelque chose de particulièrement subjectif, je crois que tous peuvent s’entendre sur ceci : il y a une effarante quantité de mauvaise musique de Noël. Même des artistes talentueux et innovateurs ne réussissent pas toujours à produire des chansons de Noël de qualité. (Une simple écoute de Christmas Time (Is Here Again) des Beatles devrait vous convaincre de vous en tenir à Sgt. Pepper et  Abbey Road.) Mais en fouillant un peu, il est assurément possible de trouver de petits bijoux tels que les adaptations metalcore techniques et étonnamment mélodiques de chansons de Noël par August Burns Red, ou celles psychédéliques et inventives de Sufjan Stevens, par exemple.

Vous pourriez également tomber sur un album comme It’s Christmas de David Myles. Myles est un compositeur-interprète canadien puisant son inspiration, entre autres, dans la musique folk et le jazz. Il nous présente ici un disque mélangeant adaptations et compositions originales dans une intéressante palette de styles.

L’album ouvre avec l’invitante chanson-titre It’s Christmas, dont la chaleur est agréablement conférée par un arrangement affublé d’un ensemble de cordes et d’un chœur d’enfants, ainsi que par la voix chaleureuse de Myles. Dès la première piste, il démontre sa capacité en tant que compositeur à faire usage d’une panoplie d’instruments sans en mettre plein la vue, ce qui caractérise son style, que je décrirais comme humble et concis. Cela se dénote par la courte longueur des pistes de l’album, la structure simple des chansons et la limpidité des arrangements. Cela n’indique pas un manque de richesse musicale, bien au contraire. David Myles, à travers son jeu de guitare et son utilisation de divers autres instruments, fait preuve d’une grande versatilité stylistique tout au long de son album de Noël, et ce tout en gardant sa signature propre. On pourra donc aisément discerner les saveurs folk de l’accompagnement de guitare sur The Christmas Song et les nuances de blues dans le gémissement nostalgique de la guitare slide dans Star of Hope. Le classique américain de Noël de Bing Crosby I’ll Be Home for Christmas se voit adapté en une ballade country au rythme lent et doux, tandis que la populaire chanson Let It Snow nous est présentée dans un style jazz accompagné de clarinette. On peut également entendre Myles se lamenter que le Père Noël ne lui amène jamais de banjo dans sa hotte dans une composition originale incidemment intitulée Santa Never Brings Me a Banjo. Le disque contient également une autre chanson originale composée par Myles, soit The Gift, sans aucun doute la piste la plus «triste» (et également la plus longue) de cet album, mais qui au final ne fait que souligner l’importance des liens avec nos êtres aimés à Noël. L’album se termine sur une courte interprétation a cappella de Silent Night qui à mon avis clôture l’album avec brio.

Le ton général qui se dégage de It’s Christmas se veut festif, sans prétention et occasionnellement humoristique, comme se doit d’être tout album de musique populaire de Noël qui se respecte. Myles ne s’aventure dans aucun territoire inexploré, et il ne s’agit bien sûr pas de son plus éminent travail pour cet artiste chevronné, mais  je crois qu’il est évident que cela n’était pas l’intention derrière cet album. En écoutant It’s Christmas, j’entends un musicien passionné qui s’approprie le matériel de base avec assurance et nous offre, sans artifices, sa vision. Je n’ai pas eu l’occasion de monter de sapin en famille cette année, mais si je l’avais fait et que j’avais mis cet album dans le système de son, je n’aurais pas été déçu. Les amateurs  de chansons des Fêtes classiques y trouveront leur compte, et sans que cet album ne soit le plus musicalement inventif disponible, il n’en est pas moins une belle expression du talent de David Myles.

***

It’s Christmas vu par Olivier Dénommée :

Trouver un bon album de Noël qui met de côté le quétaine est un défi en soi, surtout dans les albums vocaux. C’est probablement pire dans ceux du registre jazz, comme tout le monde s’inspire des mêmes grandes chanteuses et des crooners depuis des dizaines d’année. David Myles offre avec It’s Christmas une version hybride, tantôt folk-country, tantôt smooth jazz, très proche du style qu’on lui connaît.

 Sur la plupart des chansons, les arrangements sont très minimalistes. Généralement trois musiciens et parfois des instruments ajoutés pour la diversité. Par exemple, la première chanson, la pièce-titre It’s Christmas, met le paquet sur les arrangements : chœurs, cordes et percussions s’ajoutent au mix. Pas de doute, il nous plonge tout de suite dans l’ambiance avec cette compo originale.

C’est par la suite qu’on reconnaît davantage le style de Myles. The Christmas Song y va d’une version sobre mais sympathique. La version blues de I’ll Be Home for Christmas est aussi plutôt convaincante. En revanche, bien que Let It Snow est toujours une chanson réconfortante à écouter, il manquait d’audace dans la version de David Myles (à part le petit solo vers le milieu). Les énergiques It Snowed et Sleigh Ride retiendront davantage l’attention en seconde moitié, sans parler du classique White Christmas, toujours une chanson incontournable dans le registre doux.

L’album se permet aussi des petites blagues. La plus évidente : Santa Never Brings Me a Banjo, une chanson qui arrachera des sourire autant pour le propos que pour les arrangements comiques. Cette surprise fait presque à elle seule l’album. On peut même retrouver une chanson en français : Les Cloches du Hameau. Myles n’est pas francophone mais offre une version honnête et dansante, s’adressant pour son public francophone. Mention à la finale, Silent Night, en version a capella. Trop brève, mais quand même une fin en force.

L’album passe très vite, même pas 30 minutes. Par contre il est très complet, touchant à différents styles que David Myles affectionne et maîtrise très bien. Il s’est clairement amusé, autant dans ses compos que dans les reprises des classiques, offrant un opus éclectique et agréable à écouter. Sans être révolutionnaire, il propose certainement un album plus audacieux que la moyenne et ça se prend très, très bien.

***

Selon Charles :

À écouter : Santa Never Brings Me a Banjo, Let It Snow, Silent Night

7,5/10

Selon Olivier :

À écouter : It’s Christmas, Santa Never Bring Me a Banjo, Sleigh Ride

7,9/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s