Good Advice – Basia Bulat

Basia_Bulat_Good_AdviceSorti le 12 février 2016

Montréalaise d’adoption, la chanteuse et musicienne Basia Bulat a quand même choisi d’aller s’exiler à Louisville, au Kentucky, pour enregistrer son album avec son ami Jim James de My Morning Jacket. Le résultat : un quatrième album résolument plus pop que ce qu’elle a fait par le passé, traitant d’une thématique que tout le monde connaît, la fin d’une relation amoureuse. Par contre, au lieu d’y aller avec un album tristounet, on mise sur une certaine légèreté.

La La Lie ouvre le bal, et on comprend rapidement qu’on est bien loin de la musique folk  à laquelle elle a longtemps été associée. Un son d’orgue rock occupe une place prédominante, ce qui s’avérera aussi le cas dans une bonne partie des chansons de Good Advice. Notons aussi que refrain vient très rapidement et qu’il sera répété souvent. Très direct comme composition; en revanche, d’autres titres seront plus accrocheurs et mettront aussi davantage la voix de Basia Bulat en valeur. Long Goodbye prend ensuite le relai. La seule chose que ce titre a en commun avec la précédente, c’est la présence d’un orgue. Sinon, c’est très accrocheur, énergique et même un peu dansant. Fool, plus loin, y va aussi dans un refrain simple, mais relativement accrocheur. Aussi, Let Me In aurait presque pu être jouée par Vampire Weekend.

Malgré un album léger, un a droit à quelques chansons plus lentes, comme la chanson-titre Good Advice, ou les deux dernières, The Garden et Someday Soon, finissant cet opus avec un ton plus planant. Il semblait y avoir un petit quelque chose rappelant Arcade Fire dans ces deux dernières chansons.

L’ensemble est finalement assez efficace. Certains titres restent bons, alors que d’autres perdront de leur mordant si on écoute l’album en boucle (chose que j’ai faite pendant trop longtemps). L’évolution de Basia Bulat demeure impressionnante, et bien qu’on sent encore un peu d’exploration dans ce nouvel album, cela lui laisse beaucoup d’ouverture pour la suite des choses. Cela peut s’avérer un tournant très intéressant dans sa carrière.

À écouter : Long Goodbye, Let Me In, Someday Soon

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s