Solo Recordings Volume 3 – Steve Hill

Steve Hill Solo 3Sorti le 3 mars 2016

Le bluesman Steve Hill s’est forgé une réputation au point de devenir un des musiciens les plus respectés de la scène blues rock au pays, et avec raison. Avec une vingtaine d’années d’expérience derrière la cravate et deux albums Solo Recordings qui ont prouvé qu’il était aussi un excellent homme-orchestre, Hill poursuit une fois de plus son aventure seul derrière sa guitare et sa batterie. Vous l’aurez deviné, voici Solo Recordings Volume 3.

Rappelons que le Volume 2 avait remporté plusieurs prix en 2014 et en 2015, ce qui met la barre haute pour la suite. Pourtant, Steve Hill s’est dit confiant que le Volume 3 réussit à aller encore plus loin que ces précédentes sorties.

L’album ouvre sur Damned. Un gros blues-rock puissant qui fait immédiatement oublier que c’est une seule et même personne qui fait tout. La même intensité se répète dans Dangerous, Rhythm All Over, Smoking Hot Machine, Can’t Take It With You et plusieurs autres au fil de l’album, culminant avec Walking Grave. Cela s’entend que Hill peaufine sa technique en solo depuis plusieurs années.

Dans un registre plus doux et plus près du folk, Steve Hill offre aussi d’excellentes chansons, dont Slowly Slipping Away (où il ajoute même l’harmonica, pour un effet plus que réussi), Troubled Time, Emily et Going Down the Road Feeling Bad, offrant un peu de variété dans l’opus.

Le «problème» de tout faire tout seul, c’est que cela impose certaines limites dans le jeu. Steve Hill est un guitariste hors pair et il est doté d’une voix parfaite pour le blues. Mais ajouter la batterie en même temps n’offre pas autant de possibilités pour la ligne rythmique que s’il avait un vrai batteur derrière lui. Alors, même si la plupart des chansons sont très solides, certaines peinent à véritablement se distinguer entre elles comme la forme demeure essentiellement la même. Après plusieurs albums, il est difficile de vraiment se réinventer, mais Steve Hill démontre toujours autant de talent et de plaisir à faire ce qu’il fait, et il réussit à améliorer sa performance de fois en fois.

Après quelques albums à la pochette sobre, Hill a décidé de donner un avant-goût d’une performance live pour son Solo Recordings Volume 3 : une espèce d’aide-mémoire pour dire «oui, c’est lui qui fait tout ça, et c’est ce que vous allez voir si vous achetez un billet de spectacle». Car pas de doute que c’est encore plus impressionnant de le voir en live que de l’écouter sur album.

À écouter : Dangerous, Slowly Slipping Away, Going Down the Road Feeling Bad

7,6/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s