CHRONIQUE : Performance explosive de Matt Andersen à L’Astral

Matt Andersen pressPar Olivier Dénommée

Je l’ai lu des dizaines de fois, dans différents médias : Matt Andersen, en spectacle, est époustouflant, autant pour sa voix (déjà impressionnante sur album) que pour son jeu de guitare et surtout sa capacité à créer un lien instantanément avec son public. Le passage e de l’artiste à L’Astral le 25 mars a confirmé que cela n’avait rien d’un mythe.

La salle était bondée avant même le début de la première partie : nombreux étaient les fans qui attendaient le retour du Néo-Brunswickois à Montréal, lui qui était accompagné pour l’occasion de son band The Bona Fide pour faire la promotion de l’album Honest Man, paru il y a un mois.

Donovan Woods

Le spectacle a commencé à 20h bien juste, comme prévu; pas surprenant, comme il ne restait plus vraiment de place pour d’autres spectateurs de toute façon. Mais avant voir la tête d’affiche, Donovan Woods s’est présenté, seul, sur scène pour quelques chansons. On a eu droit à un personnage drôle, qui aimait blaguer sur le concept de ses chansons. Entre ses morceaux, il avait une voix relativement grave; en chanson, son ton s’approche davantage d’un Ed Sheeran ou d’un Kim Churchill (un morceau où il jouait aussi de l’harmonica rappelait encore plus ce dernier). Musicalement, c’était plutôt folk, avec une touche country. Sa première partie est passée très vite. Avant qu’on le réalise, il quittait déjà la scène à 20h40, vantant allègrement Matt Andersen, nous informant que notre vie changera définitivement après l’avoir vu en spectacle. Les attentes étaient très élevées, ça c’est sûr!

Matt Andersen

C’est à 21h que le chanteur et guitariste s’est présenté sur scène avec trois musiciens, l’appuyant dans une série de chansons, pour la plupart tirées du nouvel opus. C’est d’ailleurs Let’s Get Back qui ouvrait la performance du quatuor. Si les premières chansons ont surtout mis de l’avant le talent vocal du chanteur, cela n’a pas été excessivement long pour qu’on ait droit à des solos endiablés à la guitare.

En milieu de tournée nord-américaine, on sentait pourtant Andersen en pleine forme et tout sourire. Entre les chansons, il interagissait assez son public et n’hésitait pas à lâcher quelques rires francs lorsqu’une situation l’amusait. Il a beaucoup interagi avec ses musiciens, évidemment, dont le claviériste et guitariste Chris Kirby. Celui-ci changeait d’instrument entre les chansons, et jouait avec une aisance époustouflante dans les deux cas. La performance de I’m Giving In, en duo piano et voix, a été particulièrement touchante en milieu de spectacle. Mentionnons aussi l’éventail vocal du chanteur, qui s’est amusé, un bref moment dans une chanson, dans l’extrême grave pour faire bourdonner les haut-parleurs avant de remonter dans un registre plus amical. Toutes ses acrobaties vocales, très nombreuses ce soir-là, ont été chaudement accueillies par le public.

Matt Andersen sait donner tout un show, mais ce n’était quand même pas assez à son goût : il a invité le bluesman montréalais Steve Hill le temps de quelques chansons, vantant du même coup son talent. Les deux ont une complicité palpable de l’autre bout de la salle et il n’était pas rare de voir les guitaristes se regarder pendant leurs solos respectifs avec un sourire aux lèvres. Donovan Woods est aussi revenu sur scène. Dans certaines chansons, en fin de spectacle, on pouvait entendre jusqu’à trois guitare en même temps! C’était assez puissant comme moment.

Après 1h40 de musique et un rappel bien senti, le spectacle s’est officiellement terminé, avec une salve d’applaudissements. Il y a bien toujours quelques spectateurs qui ne veulent pas attendre la fin du rappel avant de quitter la salle pour éviter le trafic, mais la grande majorité des fans sont restés jusqu’au dernier instant, espérant peut-être revoir le chanteur sur scène une ultime chanson.

La tournée nord-américaine se poursuit, et on souhaite à Matt Andersen la même énergie et le même plaisir dans chacun de ses shows. Vous pouvez suivre ses prochains spectacles ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s