The Family Album – Matthew Barber & Jill Barber

Matt and Jill BarberSorti le 1er avril 2016

Frère et sœur, les Canadiens Matthew et Jill Barber sont actifs depuis une douzaine d’années comme artistes chacun de leur côté, l’un penchant vers l’indie-pop aux saveurs country, l’autre vers le folk et plus récemment le jazz. The Family Album donne l’occasion aux Barber de se retrouver en studio de temps d’un enregistrement. Au menu, il y a quelques compositions originales, mais aussi beaucoup de reprises de chansons auxquelles ils tenaient à interpréter ensemble.

Vu les registres différents des deux artistes, on peut se demander vers quoi The Family Album tend. Cela ne prend que quelques secondes de I Must Be in a Good Place Now (Bobby Charles) pour le savoir : on navigue définitivement entre folk et country, avec beaucoup de guitare et de violon pour accompagner les voix qui occupent, on le devinent, le cœur de l’album.

Après quelques reprises bien senties où se font entendre des harmonies vocales impeccables, on a droit à la première compo de l’album, et probablement la plus accrocheuse : One True Love, composée par Jill. D’autres excellentes chansons, plus lentes, sortent du lot, comme la berçante The Sweeter the Dawn (par Matthew), et Today (par Jill).

Parmi les interprétations, les plus intéressantes sont certainement Summer Wages (Ian Tyson), une version polie de The Partisan (basée sur la version bilingue de Leonard Cohen), If I Needed You (Townes Van Zandt), pour clore l’album sur Comes a Time (Neil Young).

Cet album familial est assez doux en général sans être endormant, offrant plusieurs belles versions qui s’écoutent aisément, autant attentivement qu’en musique de fond. Et malgré les fortes influences country, The Family Album ne s’adresse définitivement pas qu’aux amateurs du genre.

Connaissant davantage Jill Barber pour son registre jazz, c’est une belle découverte de la voir hors de sa zone, Il aurait probablement quand même été intéressant de voir un plus grand mélange des genres et d’entendre son frère se «risquer» dans une chanson plus jazzy. Peut-être pour la prochaine fois?

À écouter : One True Love, Today, Comes a Time

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s