System – Motel Raphaël

Motel Raphael SystemSorti le 15 avril 2016

Deux ans après le succès fracassant de son premier album Cable TV, le trio montréalais Motel Raphaël change un peu de son. On passe du indie-folk-pop un peu triste à une musique plus énergique, avec des touches électroniques plus assumées sur System, second opus du girls band.

Le début de la chanson-titre System laissera planer le doute : on a droit à quelque chose de relativement mélancolique, auquel on ajoute du drum électronique. Ce n’est qu’ensuite qu’on aura droit à quelque chose qui rentre vraiment dans le registre entraînant. Ce premier titre est un peu la jonction entre le précédent opus et le nouveau, contenant les deux sons avant de passer à autre chose.

Wealthy Men entre pleinement dans la nouvelle vague adoptée par Motel Raphaël : une musique dansante, où les synthés occupent presque autant de place que les guitares, et des voix toujours accrocheuses, avec des sujets un peu moins personnels, mais toujours pertinents. Constat similaire pour des chansons d’une grande efficacité, comme Like a Balloon (j’ai cru y entendre une influence de Paramore), Hands, Tinder aux tendances pop-rock, Nobody’s Favourite, Roller Coaster et If I Get Up.

Notez quand même que des morceaux plus lents existent encore dans cet album. Notamment, Older than Old offre un bel équilibre entre lenteur (audible dans la mélodie et les coussins aux synthés) et le rythme (dans la batterie). Même chose pour Counting the Days, qui arrive à être plus feutrée, surtout dans la voix, tout en ayant une orchestration complexe et Heart of the Beat. Quant a Heights, on prend même des airs de country, qui fonctionnent d’ailleurs étrangement bien.

S’il y avait un bémol à faire, c’est possiblement pour la finale de l’album, Long Gone, qui dure juste un peu trop longtemps (5 minutes), alors qu’à peu près tout le reste est punché avec des durées oscillant entre 2 et rarement plus de 4 minutes.

Les filles ont été généreuses avec leur deuxième album, offrant pas moins de 14 titres en environ 45 minutes. Cet album fait preuve de davantage de maturité de la part des musiciennes, tout en gardant le côté bonbon qui fait le charme de Motel Raphaël. System a un potentiel énorme pour conquérir les radios, autant ici qu’à l’international, et rappelle une fois de plus à quel point Montréal est un nid à jeunes talents de la scène indie-pop. Cet album est, on le souhaite, un précurseur de l’été et risque de gagner en popularité au fur et à mesure que Motel Raphaël fera découvrir ses nouvelles chansons en live.

L’album System est disponible pour écoute sur Bandcamp.

À écouter : Like a Balloon, Roller Coaster, If I Get Up

8,1/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s