J’étais un chêne – St.Mars

St.Mars J'étais un chêneSort le 3 mai 2016

Le Gaspésien St.Mars lance un premier EP, mettant de l’avant un son pop-folk sur des textes qui lui tiennent à cœur. Le mini-album J’étais un chêne contient quatre chansons, toutes écrites par différents artistes, ce qui s’entend dans le ton différent de chaque piste.

Marc Boudreau signe la première chanson du EP, Quand tu t’en iras. Celle-ci mélange des textes auxquels on peut s’associer et une interprétation de St.Mars douce, mais déterminée. On tombe dans un registre beaucoup plus rock avec Vendu, composée par Patrice Michaud.

Les deux dernières chansons du bref opus retiendront davantage l’attention. La chanson-titre J’étais un chêne, par Éric Dion (qui signe aussi la réalisation de l’opus) et André Lavergne, offre un air tout simple, mais imagé et aux tendance country. Et la finale, Au bord du récif, reprend une composition de Louis-Jean Cormier écrite pour parler de la dure réalité des pêcheurs de la Gaspésie : St.Mars se l’est appropriée avec justesse. La fin, avec les chœurs, est particulièrement parfaite, clôturant l’album sur la bonne note.

Le mini-album ne dure qu’une quinzaine de minutes, mais cela suffit pour donner un aperçu de son style, très chaleureux. L’artiste s’est tout de même démarqué lors de plusieurs concours ces dernières années, dont Ma première Place des Arts, où il s’est rendu en finale de la section Interprète cette année : la sincérité de ses interprétations en convaincra plus d’un. Cependant, comme il n’écrit pas lui-même ses textes, on arrive facilement à sentir une légère différence dans le ton des paroles.

Ce premier EP peut être considéré comme un premier pas pour vraiment montrer ce que St.Mars a dans le ventre. Un album plus étoffé pourra préciser la direction qu’il souhaitera vraiment prendre. En ce moment, les influences principales de l’artistes restent relativement nébuleuses, ce qui est à double tranchant pour un auditoire qui ne manque pas d’excellents choix dans le registre folk-pop francophone. C’est donc à suivre.

À écouter : J’étais un chêne, Au bord du récif

7,2/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s