Move & Sting – Dancers in Red

Dancers in red Move and stingSort le 20 mai 2016

Dancers in Red est un groupe français qui adore le rock. Plus puissant c’est, mieux c’est! Certains critiques ont aussi parlé de «power pop» en parlant du trio toulousain. Le EP Move & Sting en est la preuve avec trois chansons chargées en intensité. Nous avons écouté ce mini-album de 10 minutes 30 pour vous.

On nous balance sans attendre le premier riff aux oreilles dans Strobe Moonlight. La batterie arrive rapidement, suivie de la voix du chanteur. Il y a quelque chose de rétro dans le son, rappelant une ère où personne n’était gêné de dire qu’il faisait du rock. Cela a quelque chose de rassurant, mais pas tout à fait inédit. La voix, un peu criarde, est probablement l’élément le moins accrocheur de cette chanson qui transpire la nostalgie avec, en prime, un petit solo de guitare et une partie avec des vents à la fin.

La meilleure chanson du EP vient juste après : Shy Boy vise dans le mille avec une intensité supplémentaire et de belles constructions au fil de ses quatre minutes. La voix n’a pas beaucoup changé, mais les mélodies semblent plus appropriées pour le ton de Mathieu, le chanteur et guitariste.

Vient enfin Velours, power ballade du bref opus. Normalement j’aime bien les chansons plus lentes, mais celle-ci est un peu «trop». Elle contient tout de même des bons éléments, dont la portion instrumentale dans la seconde moitié de la chanson, mais l’impression que quelque chose a été forcé dans la première moitié rend l’expérience plus laborieuse. Dancers in Red est décidément plus naturel dans les chansons énergiques qui nous arrachent les tympans.

Le EP se termine aussi rapidement qu’il a commencé, et plusieurs écoutes ont été nécessaires pour se forger une opinion. Les compositions sont vraisemblablement inspirées des plus belles années du rock, ce qui est à double tranchant parce que même si c’est accrocheur, on sent qu’on n’a pas affaire à l’original. Quant à la voix du chanteur, elle est intense et correspond à la musique qui est jouée, mais elle ne devrait pas être autant mise de l’avant. Néanmoins, après quelques écoutes, on s’y habitue relativement bien. Le prochain défi sera d’entendre un nouvel enregistrement plus long, ce qui nous confirmera si Dancers in Red est capable de frapper aussi, sinon plus, fort dans son rock avec un album plus étoffé.

À écouter : Shy Boy

7,2/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s