CHRONIQUE : Le Samedi vraiment secret du Fringe Musique

Fire Works 1Par Olivier Dénommée

Toujours dans le cadre de la programmation du Fringe Musique, le samedi 18 juin était annoncé comme étant le «Samedi secret». La programmation réelle n’a été annoncée que beaucoup plus tard, et n’a d’ailleurs pas été particulièrement médiatisée. Ceci explique peut-être l’engouement très modéré pour les pointures qui ont joué au Divan Orange ce soir-là. Survol de cette soirée relativement intime.

Mathieu Bérubé

Le premier à occuper la scène du Divan Orange était l’auteur-compositeur-interprète Mathieu Bérubé. Habitué de l’entendre avec un groupe derrière lui, j’ai été un peu déçu de le voir seul avec sa guitare et son micro. Cet artiste offre quelques arrangements intéressant sur son album Saudade, ce qui n’a évidemment pas pu être reproduit sur scène. Ceux qui le connaissent ont tout de même pu apprécier sa voix planante et ses textes toujours très bien écrits. Sa performance, tout simple, était finalement assez brève : il aura joué entre 30 et 35 minutes, jouant essentiellement de son répertoire, mais aussi une reprise d’Alain Bashung. Malgré l’absence du reste du band pour offrir des textures plus riches, c’était une bonne première partie qui a réchauffé quelques membres de l’assistance à ce qui suivra.

Mathieu BérubéMentana

Après une perfo semi-feutrée, la formation americana Mentana nous a immédiatement rentré dedans. C’est sûr que cinq musiciens en pleine forme, ça fait une différence dans nos oreilles! Peu de choses à dire sur cette partie, qui a duré environ 35 minutes, outre que le band ne manque pas d’humour (surtout venant du chanteur et de son fier accent acadien), et qu’il est dommage qu’on n’ait pas réussi à entendre le banjo sur la chanson où il y en avait. Sinon, on avait affaire à une belle découverte si on n’était pas déjà familiers avec le son de Mentana (c’est assurément un band qui est à son plein potentiel en live, plus qu’en studio où l’énergie ne peut pas exploser de la même façon), et à des moments entraînants qui ne nous donnaient pas le choix de taper du pied.

MentanaFire/Works

C’est une autre formation montréalaise qui avait la tête d’affiche de la soirée : Fire/Works, en formule trio pour l’occasion, qui avait des compos de saveur indie-folk un peu prog rock par moments. L’ironie, c’est que malgré son nom, le groupe a passé près de la moitié de la performance avec un éclairage tellement minime qu’il était impossible de prendre des photos décentes. L’éclairage s’est légèrement amélioré par la suite, mais on était loin d’avoir droit à des feux d’artifice! Le show se faisait aussi plus discret que celui de Mentana, qui avait pourtant bien réveillé le public au Divan Orange. C’était, à tout le moins, plus achalandé que le soir du 16 juin, mais il semble que le manque de public ait affecté l’intensité de Fire/Works. Le groupe est d’ailleurs parti, après 35 minutes, sans rappel. Il était minuit 25.

Note : il semble que le groupe manquait aussi un membre, puisque les musiciens se partageaient des morceaux de batterie pour le rythme, et on reconnu en riant la difficulté de tout jouer en même temps. Bien que ce ne soit que rarement optimal pour le public d’écouter un band «incomplet», il faut reconnaître que l’ambiance était réussie, et qu’il faut bien faire un peu de profit quelque part, surtout comme la soirée n’a pas semblé particulièrement lucrative…

Fire Works 2Le concept même du Samedi secret, est intéressant, mais il manquait quelque chose pour que ce soit une véritable réussite. Peut-être une meilleure publicité lorsque la programmation est devenue publique aurait suffit pour attirer une quinzaine de nouveaux adeptes? Personnellement, voir le nom des artistes a suffi pour confirmer ma présence au spectacle, malgré la fatigue accumulée des derniers soirs!

La suite et fin de la couverture du Fringe Musique paraîtra très prochainement!

(Photos : Olivier Dénommée)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s