Heart vs. Mind – I Prevail

IP_Heart Vs Mind EP COVERSorti le 17 décembre 2014

Ça fait un moment que je dis que le metalcore est un genre en pleine mutation. La plupart des groupes qui se revendiquaient de cette branche changent progressivement leur style pour diriger le genre vers de nouveaux horizons. I Prevail est un groupe jeune, n’existant que depuis 2013. Cependant, il gagne assez rapidement en notoriété. Heart vs. Mind, sorti en 2014, est un extended play (EP), non un album dit complet.

La grande mode des groupes metalcore moderne est d’avoir plus d’un chanteur. I Prevail ne fait pas exception avec Brian Burkheiser qui fait les voix claires et Eric Vanlerberghe qui crie. Ce qui frappe de prime abord est l’énergie qui se dégage du groupe. Les membres sont heureux et motivés de faire de qu’ils font et ça paraît. S’ils conservent cette fougue dans les années à suivre, ils pourraient rapidement monter dans la scène core.

Niveau musical, disons que j’ai quand même bien apprécié. Ceux qui me connaissent savent l’amour que je porte pour le metalcore (c’était sarcastique). Par contre, contrairement à ce que certains pensent, je ne nie pas le genre au complet. La preuve : il m’est arrivé plus souvent que je ne daigne l’admettre aimer des albums metalcore. En soi, le genre n’est pas mauvais. Il finit juste par s’user rapidement, sauf quand des groupes comme I Prevail débarquent pour donner un second souffle bien mérité au genre.

Le groupe n’hésite pas à aller au-delà des frontières du metalcore, utilisant souvent des mélodies de guitares, des effets électroniques et même en empruntant à la structure d’autres genres, comme le pop-punk sur Crossroads et par moments sur The Enemy, qui m’ont vaguement fait penser à du Simple Plan.

De toute évidence, on n’échappe pas aux clichés du genre; je pense surtout aux breakdowns. En revanche, ce n’est ici pas abusé au point de me faire décrocher de l’album. Ils sont suffisamment bien dosés et apportent quelque chose aux chansons sans pourtant être omniprésents. Bref, une belle petite découverte d’un groupe dont on risque d’entendre parler de plus en plus souvent!

À écouter : Crossroads, The Enemy, Deceivers

7,5/10

Par Sacha Dürig

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s