…And Justice for All – Metallica

and_Justice_for_AllSorti le 25 août 1988

Un album de Metallica qui a fait couler beaucoup d’encre est son quatrième opus, …And Justice for All, qui nous permettait d’entendre le nouveau bassiste Jason Newsted pour la première fois, mais qui marquait aussi un changement de direction assez importante. Ce dernier album à saveur thrash avant que Metallica passe au heavy metal a pris une tangente plus progressive dans la forme, ce qui explique que neuf pistes totalisent 65 minutes de musique.

L’album n’a plus besoin de présentation, mais survolons rapidement ce qu’on y entend : Blackened, après sa brève intro, nous rentre dedans assez vite dedans. Par contre, on y remarque un son très sec, surtout au niveau de la batterie, et… on n’entend pas la basse, qui semble essentiellement doubler la guitare rythmique. Ceci s’explique par la production essentiellement faite par le groupe lui-même, qui n’a pas su apporter la même touche que dans les précédents albums et le fait que Newsted était encore relativement nouveau dans le groupe au moment de l’enregistrement.

Mais outre les blâmes que tout le monde se lance au sujet du mix de l’album, il faut reconnaître que plusieurs des incontournables de Metallica ont été enregistrés à ce moment-là. La principale est, évidemment, One, mais il faut reconnaître que plusieurs riffs de la chanson-titre …And Justice for All, de Eye of the Beholder, ou de To Live Is to Die. Par contre, je me demande toujours comme Harvester of Sorrow a bien pu passer à l’histoire…

Pas surprenant que l’album ait autant marqué les amateurs de métal à l’époque, et continue à les marquer aujourd’hui. Évidemment, beaucoup de faiblesses sont audibles dans l’album, mais les compos sont si puissantes qu’on arrive à laisser passer ces petits défauts qui ont donné cette esthétique particulière à l’opus. Un remaster de l’album pourrait être une bonne idée, surtout que Metallica en a sorti deux en 2016 avec Kill ‘Em All et Ride the Lightning. On peut toujours rêver!

À écouter : Blackened, One, To Live is to Die

7,8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s