Blondino – Blondino

Blondino_EPSorti le 15 janvier 2016

Le duo français Blondino met de l’avant la voix de la chanteuse Tiphaine Lozupone, sur des rythmes entre folk, pop et électro. Le EP éponyme est bref – seulement 14 minutes – mais donne une idée de la direction que prend la formation.

Débutons avec une réflexion sur l’amour, le mot, dans L’amour n’est-il. On reconnaît immédiatement les textes à la française, sur un beat plutôt minimaliste et lent, presque langoureux. Le thème de cette première chanson s’y prête bien. Par contre, malgré la simplicité efficace du refrain, le jeu de mots est un peu bancal. On lui pardonne pour cette fois. Par contre, sur Oslo, c’est plus difficile à pardonner. «Oslo, y’a l’feu même à l’eau» n’a malheureusement rien d’une ligne mémorable, et gâche un peu l’expérience.

On se reprend avec Sylvia. Le beat, plus mystérieux, aide beaucoup, et les textes semblent aussi maladroits. La finale Mon amie clôture le tout avec un air plus folk, très doux.

Ce qui marque en écoutant le mini-album, c’est bien sûr la voix de la chanteuse, très douce et réconfortante, mais aussi ses textes, qui ne s’exportent pas si bien ici. Blondino s’écoute tout de même bien si vous êtes dans le bon esprit, tant que vous ne vous attardez pas trop aux paroles, qui sont le principal maillon faible de l’opus.

À écouter : Sylvia, Mon amie

6,8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s