La saison – Van Carton

van-cartonSorti le 30 septembre 2016

Van Carton? Le nom n’est pas encore familier, mais peut-être que celui de Guillaume Monette (du défunt groupe 3 gars su’l sofa, mais aussi cinéaste) l’est un peu plus. Monette s’est investi pendant plus de deux ans sur son projet musical en solo avant d’en arriver à un premier EP, La saison. Très loin de son band, Van Carton mise plutôt sur une musique hypnotisante, répétant des rythmes et des mélodies intrigantes mais accrocheuses.

Parlant d’intrigant : le début de Chien blanc prend de longues secondes à instaurer le rythme. Sur une chansons de cinq minutes, cela en prend presque une avant que la batterie entre en scène, puis encore 20 secondes avant que la voix se fasse entendre. Les thèmes sont, on le constate vite, bien plus sérieux que ceux de 3GSS, mais aussi très imagés.

Après cette entrée en matière, on passe au single Tu cries. Malgré une certaine lourdeur dans le ton, on apprécie davantage la chanson pour sa mélodie plus simple et agréable (et qui est d’ailleurs chantée en duo avec une voix féminine) et pour ses arrangements plus minimaux qui laissent une place de choix pour les lignes de basse. C’est encore plus évident dans Au nom d’une femme, alors que la basse vole presque la vedette tout au long de la chanson.

Très lente, la chanson-titre La saison tente de combiner les mélodies envoûtantes et des sonorités électroniques, qui sont particulièrement présentes dans le dernier segment. Cela nous amène déjà au dernier titre, Fil doux, offre une petite groove supplémentaire pour finir l’écoute du EP en beauté.

Décidément, si vous vous attendiez à écouter un 3 gars su’l sofa 2.0, vous n’avez pas choisi le bon album. Guillaume Monette a des idées bien plus éclatées et une poésie particulière qui font en sorte que même avec un mini-album, le produit qu’il nous livre est très chargé et nécessite plusieurs bonnes écoutes pour pleinement l’apprivoiser. Il y a quand même deux ans de travail derrière ces 21 minutes et demie.

L’album est disponible sur Bandcamp.

À écouter : Tu cries, Au nom d’une femme

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s