Lost in the Lean – Valery Vaughn

Sorti le 24 mai 2016

Dans la catégorie des inclassables, Valery Vaughn occupe une place de choix : le duo utilise des tags aussi éclectiques que punk, rap, rock, stoner et trap sur sa page Bandcamp… pour ne nommer que les principaux! Il y a effectivement quelque chose d’extrêmement instable dans cette musique disons particulière.

L’audacieuse première piste tente de répondre à cette question qui nous vient spontanément : C’est qui ça? nous «répond» sur un tempo rapide et un rock très chargé, avec une agressivité pas trop loin du punk. C’est très brut et ce n’est pas la finesse qui étouffe le groupe, mais ça rentre au poste et ça fait une bonne entrée en matière.

C’est le reste du mini-album qui se gâte : Sweet Remedy y va d’une musique légère probablement au ukulélé, pour parler de sodomie pendant deux minutes, puis Céline Dion Got Drunk qui n’a semble-t-il pas de second degré. Poursuivons avec l’énergique Tits & Genocide qui répète le titre en gueulant.

Puis le groupe se lance dans une série de pistes extrêmement brèves, tournant autour de 30 secondes à une minute… La plus agréable du lot est certainement Rachel, avec un orgue, des sifflements et des voix particulièrement modifiées. Et le reste sera, au mieux, à oublier.

Une chanson bonus est proposée à la fin de l’opus : HachéVissé, qui verse dans le gros hip-hop plein d’attitude. Tous les mauvais clichés s’y retrouvent, mais au moins, la chanson dure plus d’une minute, alors on prend ce qu’on nous donne!

Fait surprenant : Valery Vaughn est participant aux 21es Francouvertes, même si la moitié de l’album est en anglais et que l’autre moitié n’est pas toujours compréhensible de toute façon. Espérons qu’il aura mieux à proposer que l’album Lost in the Lean, qui ressemble à une grosse face faite à l’industrie de la musique, et peut-être une insulte pour tous les artistes qui prennent leur art au sérieux. Passons à un autre appel en attendant un réel effort musical.

Lost in the Lean et les autres œuvres de Valery Vaughn sont entre autres sur Bandcamp.

À écouter : C’est qui ça?, Sweet Remedy

2,4/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s