Ralph EP – Ralph

Sorti le 3 mars 2017

La chanteuse Ralph se trace tout doucement un chemin dans le monde de la musique électro-pop. La Torontoise a sorti le 3 mars dernier son tout premier EP éponyme de six chansons qui vacillent entre le pop, le RnB et le soul. Un mini-album prometteur pour la jeune musicienne qui va sûrement faire parler d’elle dans les prochaines semaines.

C’est la chanson Cold to the Touch qui ouvre le bal. Celle-ci n’a absolument rien de froid et on embarque assez rapidement dans son ambiance pop-dance. C’est le genre de morceau qu’on a envie de demander au DJ lors d’une soirée parce qu’on peut le chanter à tue-tête tout en se laissant aller sur la piste de danse. Un beau coup d’envoi de la part de Ralph, c’est certain. On ressent les inspirations RnB de la musicienne dans la piste suivante, Busy Man, une sorte de ballade langoureuse où les percussions numériques sont encore bien présentes. J’aime les mélodies simples mais efficaces de Ralph qui, sans tomber dans la facilité, ne nécessitent pas qu’on se casse la tête pour les apprécier. Petit plus : elle nous permet d’entendre des couleurs un peu plus soul, mettant en valeur son grain de voix velouté.

L’auteure-compositrice-interprète sait clairement varier les nuances, car on retourne directement aux sources dans Tease, qui tire un peu plus sur le pop bonbon des années 80. Les sons midi intégrés à la pièce sont tout à fait délicieux et rafraîchissants, tout en ajoutant une belle couleur à l’accompagnement qui nous rappelle vaguement la musique de MUNA. On poursuit avec ma chanson coup de cœur, Crocodile Tears. Considérez-vous avertis : vous aurez envie de la mettre sur repeat tout le temps. Elle est catchy à souhait et le refrain est juste tellement bien construit. Malheureusement, les deux derniers morceaux de l’album sont quelconques et peu accrocheurs en comparaison aux quatre premières pièces entendues. Something More et Lit the Fire auraient mérité d’être placées plus haut, elles seraient ainsi moins tombées à plat. (Crocodile Tears aurait à merveille conclu le EP, dommage).

Mon constat est le suivant : Ralph ne crée pas de la musique innovatrice, mais bien de la musique qui divertit et elle le fait avec efficacité. Parfois, ça peut faire du bien d’écouter un album léger et facile à aimer et c’est le cas du EP de Ralph, qui plaira à quiconque aime la musique électro-pop ou qui est simplement un peu nostalgique des années 80.

À écouter: Cold To The Touch, Crocodile Tears

7/10

Par Audrey-Anne Asselin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s