Future Hits, Vol. 2 – Artistes variés

Sort le 30 juin 2017

Après une année 2016 très chargée pour Raphael Di Raddo Productions avec trois sorties d’albums, on remet ça en 2017 avec une nouvelle compilation, Future Hits, Vol. 2. Le producteur lavalois reste dans ce registre ensoleillé, pop et urbain qu’on lui connaît bien.

Take My Hand (Raphael Di Raddo) démarre l’album avec vigueur. Bon, on n’échappe pas aux clichés, comme l’usage trop évident d’autotune et d’effets non nécessaires, mais somme toute, c’est une bonne entrée en matière qu’on nous propose, surtout que la suivante, Lose My Love (Adam Dahan), abuse bien plus de ces fameux clichés.

La pop de Kingdom Street se fait agréablement entendre dans I’m Sorry, puis celle de Jason Brown dans Déjà Vu (qui manque toutefois de mordant dans le refrain, normalement le moment fort). Come on In (Rek-Ignition) vise plus juste avec un morceau mid-tempo mais tout de même plutôt entraînant. Dans un registre similaire, Made It (Rime Salmi) ne manque pas d’intensité dans la mélodie, mais ne nous touche pas nécessairement autant; ça arrive!

Si l’essentiel de la compilation est anglophone, on a quelques pistes dans la langue de Molière. C’est le cas de Comme on a dit (Sonny Black remix) de Ab Del Castro. Il est probable que dans un autre contexte, la piste passerait mieux, mais ici elle clashe un peu avec l’ensemble. Quoique Choosey (par Yuri, chanson bilingue) et Évadé (Lucky Joe et Fix Folks) ne convainquent pas exactement non plus. Seule Autrement (Sarah May), la 14e et dernière piste de l’album, peut se tailler une place parmi les vrais bons coups de la liste en français.

Parmi les chansons plus convaincantes, mentionnons My Eyes (The Vare), qui a une groove discrète et pourtant presque irrésistible, Without You (Aphtanan), qui ne lève pas trop au début, mais qui devient accrocheur à l’approche de la fin, et bien sûr Autrement, désarmante de fraîcheur et d’innocence. En revanche, on oubliera rapidement Dope Tech (Datdude) et It’s My Fame (Woodly), qui, tout simplement, n’arrivent pas à nous rester en tête dans cette surcharge de pop-dance qui compose Future Hits, Vol. 2.

Il est toujours risqué de proposer des compilations aussi fréquemment que le fait Raphael Di Raddo Productions, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il arrive à dénicher de véritables bijoux à chaque fois. Le nom Future Hits est un peu prétentieux, mais il faut admettre que quelques chansons mériteraient véritablement de devenir les hits de demain. De toute façon, en ce début d’été, ça ne ferait pas de mal de mettre Despacito de côté et d’essayer autre chose…

À écouter : I’m Sorry, My Eyes, Autrement

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s