R.E.V.O. – Walk Off the Earth

Sorti le 19 mars 2013

Le troisième opus de la désormais célèbre formation canadienne Walk Off the Earth arrivait à point en début d’année 2013 alors qu’un peu plus tôt en 2012, le groupe se faisait connaître sur la toile grâce à leur fameuse reprise du titre de Gotye Somebody That I Used to Know. R.E.V.O. (Realize Every Victory Outright) rassemble dix pièces originales en plus de cette reprise qui leur a permis d’atteindre plus de 80 millions de vues en deux mois sur le web.

C’est la chanson-titre R.E.V.O. qui entame l’écoute de l’opus. D’emblée, on remarque un léger abus au niveau de l’auto-tune des voix qui agace; on espère que cet effet sera diminué dans les autres pistes. Somme toute, la chanson est festive et donne envie d’en entendre davantage. Red Hands ne nous décevra absolument pas avec sa vibe folk pop électrisante. Les voix sont désormais plus naturelles et humaines : c’est un réel soulagement. Parmi les diverses voix masculines, on ne peut ignorer le joli timbre de Sarah Blackwood qui se démarque sans effort parmi ces harmonies vocales si bien ficelées.

On poursuit dans une ambiance des plus estivale avec Gang of Rhythm. La mélodie ensoleillée doublée des percussions et des chœurs donne vraiment un aspect world au morceau qui nous transporte dans un tout autre continent. Ça donne franchement envie de sourire, mais aussi de danser. Sans être issue de la même émotion, la chanson suivante, Speeches, a elle aussi son message à communiquer avec son folk americana très rythmé. Si vous n’étiez pas encore charmé, cette chanson vous achèvera sans l’ombre d’un doute. Ceci étant dit, oubliez les deux pistes suivantes (Sometimes et Shake), qui sont définitivement trop pop et cassent tristement l’atmosphère installée jusqu’ici.

Vient finalement la très attendue Somebody That I Used to Know qui est, ma foi, à la hauteur des attentes. Cette reprise acoustique créée uniquement avec l’aide d’une guitare sur laquelle les cinq musiciens s’exercent en même temps est vraiment impressionnante. À cela on peut ajouter un Gianni Luminati solide et déchirant au refrain alors que les couplets sont très sobrement assurés par Ryan Marshall. Même si la chanson en elle-même ne cadre pas totalement dans l’idée générale du projet, elle est assurément l’une des favorites juste parce que… tout le monde la connaît et l’adore.

Comme son nom l’indique, Summer Vibe arrive un peu plus tard avec sa dose de soleil et de bonheur. Difficile de faire autrement lorsque le ukulélé et la belle voix de Sarah Blackwood sont de la partie. On peut difficilement ne pas aimer cette pièce qui reste toute simple, autant que la chanson finale du long jeu, No Ulterior Motives, qui réunit les mêmes éléments rafraîchissants en plus d’y ajouter l’harmonica qui lui permettra de conserver un certain goût folk.

Décidément, Walk Off the Earth offre un album estival parfait pour la saison chaude et ensoleillée. Il ne faut cependant pas s’attendre à de la musique très complexe et élaborée, ce qui pourrait vous décevoir. Si vous avez envie de vous détendre et de profiter d’une belle journée à la plage, R.E.V.O. est sans aucun doute l’album qu’il vous faut.

À écouter: Gang Of Rhythms, Somebody That I Used To Know, Summer Vibe

7,9/10

Par Audrey-Anne Asselin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s