Synchro – Rosie Valland

Sorti le 15 septembre 2017

Rosie Valland aime nous agacer avec la sortie de EP très brefs, et Synchro n’y fait absolument pas exception. Avec ces trois pistes, le mini-album se veut davantage un avant-goût d’un prochain disque qu’autre chose.

Tout d’abord, avec seulement trois titres, on aurait espéré entendre autre chose qu’une pièce semi-instrumentale, Despertar, comme introduction. Il est vrai que la pièce est intéressante et explore des textures originales qui mèneront sans doute à une immersion complète pour un prochain album avec plus de contenu, mais en attendant, c’est très décevant et on a l’impression de perdre notre temps.

La chance nous sourit juste après avec la chanson-titre Synchro, une charmante ballade pop assez agréable à écouter. Rosie Valland reste plutôt conservatrice niveau instrumentation : guitares, batterie et un soupçon de percussions électroniques encadre joliment la voix douce, à laquelle s’ajoutera un peu plus loin le saxophone. C’est d’ailleurs ce même saxophone qui fera le pont entre cette pièce et la suivante, FL/Paris, qui est déjà mille fois plus intéressante.

Le ton change subitement et on se retrouve dans un univers quasi psychédélique avec à l’intro de fortes tensions musicales et l’arrivée de la voix distorsionnée de Rosie Valland.  Difficile à dire s’il s’agit seulement d’une manipulation électronique ou bien si une voix d’homme l’accompagne réellement, signe que l’effet est réussi. C’est planant, sombre, presque lourd, mais il y a quelque chose de profondément attirant dans ce morceau qui, à la première écoute, semblait pourtant assez quelconque. Il nous rappelle vaguement la première piste du EP, qui soudainement nous semble beaucoup plus pertinente.

En fait, ce que l’on constate c’est qu’il y a une constance entre la première et dernière piste, qui évoluent toutes deux dans un espace plus torturé et mystérieux. Ce faisant, la pièce centrale semble un peu out of nowhere, quoique pas mauvaise, laissant alors croire à un lien plus clair avec de futures chansons. Malheureusement, pour l’instant il manque quelque chose et, vraiment, un mini-album de trois chansons c’est un peu trop court : on s’attendrait à au moins quatre voire cinq pistes.

À écouter : FL/Paris

6,9/10

Par Audrey-Anne Asselin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s