The Details – Mo Kenney

Sorti le 29 septembre 2017

La Néo-Écossaise Mo Kenney impressionne par son parcours, plutôt impressionnant pour une auteure-compositrice-inteprète de 27 ans. Elle avait reçu une certaine attention avec sa précédente sortie In My Dreams, mais elle tente de vraiment surprendre et de laisser sa marque avec sa troisième sortie, The Details, où elle s’ouvre sur des épisodes plus noirs de sa vie.

Coproduit par Kenney et Joel Plaskett (qui a signé la production de ses autres albums également après avoir accepté de la prendre sous son aile), l’album s’ouvre sur une introduction dépressive qui nous rappelle l’évidence : Cat’s Not a Cake. On change vite de sujet avec On the Roof, sur un ton pop rock assumé et franchement entraînant. Dommage, elle ne dure pas assez longtemps et on en aurait bien redemandé! On fond rapidement à l’énergique Details (qui dure à peine 30 secondes) avant de passer à la déprime de June 3rd.

Les morceaux sont très brefs, et en consultant la liste, on y voit que la plus longue n’atteint même pas la barre des 4 minutes. Bref, on comprend vite qu’on ne peut pas se permettre de trop s’attacher à une chanson, car elle est déjà finie et on passe à autre chose. Surtout, chaque piste représenterait une étape dans le parcours dépressif de l’artiste, si on se fie à son dossier de presse.

Continuons l’écoute. Maybe I Am revient de nouveau au rock, avec des teintes psychédéliques, passant à la douceur inquiétante de Counting qui mènera à la plaintive (surtout dans la mélodie) Out of the Window. Quelques longueurs à la fin de la chanson nous mènent ensuite à If You’re Not Dead, puis Unglued, heureusement plus rythmées et entraînantes (malgré des thèmes pas nécessairement jojo). Ça se prend bien! Même I Can’t Wait est plutôt réussie, même si on aurait apprécié davantage de développements à travers la chanson.

Après cette section, on semble replonger dans portion de chansons brèves : Video Game Music passe vite avant de nous plonge dans une nouvelle déprime avec Lights Out et Punchy, bien que l’artiste tente d’en sortir. Feelin’ Good est supposée nous ramener à la lumière… trop peu trop tard, en fait!

The Details est un album particulier, aucun doute là. Il est décrit comme étant le plus personnel de Mo Kenney et on a aucune difficulté à y croire. Elle y fait le choix de présenter ses états d’âme durant une période de sa vie à travers des chansons punchées sans trop se soucier de ce qu’on en penserait. C’est toujours un peu tragique de voir une artiste âgée de seulement 27 ans passer à travers tout ce processus et ça donne franchement envie de prendre un peu mieux soin de soi-même pour éviter de nous même vivre les thèmes de cet album. Pour ce qui est de l’écoute de cet album concept, elle s’appréciera mieux si on prend bien le temps d’écouter sa proposition. Encore mieux si le mood est à l’introspection. Reste qu’on aurait peut-être préféré une proposition plus étoffée, où Mo Kenney aurait pu développer davantage ses chansons au lieu de passer très rapidement d’une piste à l’autre. Cela fait qu’on oublie vite certaines de ses compositions, pourtant intéressantes.

À écouter : On the Roof, If You’re Not Dead, Unglued

7,4/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s