L’âme et l’écorce – Gagné

Sorti le 6 octobre 2017

Éric Gagné, simplement appelé Gagné sur scène, a exploré différentes facettes ces dernières années avec la sortie de 2 EP. Le voilà qui plonge avec l’album complet avec le titre poétique L’âme et l’écorce, qui cache des textes réputés plus «percutants et aiguisés» sur une musique pop rock.

Le début de Fonce porte bien son nom : on a droit à un bon rock très assumé qui ne demande qu’à porter une mélodie aussi forte. La première fois qu’on entend les paroles, on est laissés perplexes : il manque peut-être un peu de mordant à ce niveau pour dire mission accomplie. Ce registre vocal se prête un peu mieux à Dans tes downs, plus doux, mais aussi moins accrocheur musicalement.

Gagné retrouve son assurance dans Comme un phare, chanson qui combine une musique énergique et une ligne vocale réussie. Le dernier acte et, dans une moindre mesure, Nos voix contiennent aussi droit à de bien belles choses, notamment au refrain.

Après ces morceaux plutôt réussis, on atteint un petit creux dans l’album, avec Ensemble et Marche avec moi, qui manquent d’un petit quelque chose pour être aussi accrocheuses, possiblement au niveau de la mélodie qui n’est pas aussi forte. On se reprend un peu avec l’émotive Écoute, juste ensuite. Quant à Les corbeaux et à la finale Là où on veut être, elles sont réussies de par leur habile build-up.

On a peu parlé des textes durant la critique. Quelque chose nous chicote en les écoutant. On sent qu’il y a un effort réel de l’artiste, mais que cela n’a des résultats que mitigés. Ils ne sont définitivement pas la force principal de Gagné, qui est plus habile à créer les ambiances avec sa musique et ses mélodies qu’avec ses paroles, et c’est très correct comme ça tant que c’est assumé.

Sans être parfait, l’album L’âme et l’écorce de Gagné contient tout de même quelques bonnes doses de pop rock bien senti, qui font oublier les quelques faiblesses de l’opus. Reste à voir si l’artiste désire creuser encore davantage dans ce registre.

Il est notamment possible d’écouter l’album sur Bandcamp.

À écouter : Comme un phare, Le dernier acte, Là où on veut être

7,2/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s