Shade & Mirror – Floes

Sorti le 27 mai 2016

Le projet Floes est un trio incluant Samuel Wagner (voix, synthés), Simon Tam (synthés, beats et sampling) et Pier-Philippe Thériault (guitare), versant dans une musique électronique aux tendance RnB et dream pop. Un premier EP, Shade & Mirror, a vu le jour au printemps 2016, offrant 5 pistes brèves, mais bien ficelées.

La première chose qu’on entend, c’est la voix éthérée de Samuel Wagner (aussi chanteur du groupe Harfang) dans Shadows, de même que ses épaisses couches de reverb qui ajoutent à l’effet. Les coussins harmoniques appuient aussi beaucoup cette pièce enlevante qui devient de plus en plus chargée au fil de ses 4 minutes. L’entrée en matière est assez réussie ici!

On passe rapidement à une énergie à Bonobo dans Showdown. Réussie, mais les variations qui faisaient la force de Shadows, on retiendra beaucoup cette piste. Elle est surtout suivie de Hooked, possiblement la meilleure du mini-album de 18 minutes. La mélodie de synthétiseur au refrain est tout simplement trop efficace, et l’ensemble reste somme toute très bien construit.

Jusqu’à présent, la voix du chanteur qui se perd dans ses effets ne dérange pas trop. Mais dans Burning Light, elle crée une belle illusion auditive : on a l’impression d’entendre «Fuck you Steve» à plusieurs reprises. Après vérification, il s’agirait de «If I could steal». Reste que quand on l’a entendu, c’est difficile à oublier. Mention également au dernier tiers de la chanson, qui contient un sacré build-up.

La dernière de l’opus, A Lifetime Ago, nous réserve quelques surprises, notamment un rythme plus déstabilisant au début. C’est bien de garder l’auditoire éveillé, sans tomber dans de la musique trop cérébrale. Cela reste une chanson très facile d’approche que beaucoup devraient apprécier.

La faiblesse principale du EP est qu’on n’entend vraiment pas bien les paroles de Samuel Wagner. Cela fait un peu partie de l’effet d’ensemble, alors on lui pardonne, mais cela crée des moments plus cocasses comme dans Burning Light. Tout de même, on en redemande et on espère que le trio aura quelque chose de plus substantiel à offrir au public dans un avenir rapproché.

Vous pouvez entre autres écouter Shade & Mirror sur Bandcamp.

À écouter : Hooked, A Lifetime Ago

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s