The Music of Command & Conquer: Red Alert – Bande sonore par Frank Klepacki

Sorti le 31 octobre 1996

Command & Conquer: Red Alert, plus simplement connu sous le titre Red Alert, est une série de jeux vidéo dérivée de Command & Conquer présentant un monde parallèle où la Seconde Guerre mondiale n’a pas eu lieu et où les alliés ont plutôt eu comme ennemis les soviétiques. Comme pour le jeu original, c’est Frank Klepacki qui signe la musique, dont plusieurs pistes sont restées dans la mémoire collective. Pensons seulement à la Hell March.

Justement, c’est cette Hell March qui démarre l’album de la bande sonore. Elle a tous les éléments pour nous mettre dans le bain : une intro militaire archi-efficace suivie d’un riff agressif qui gagne vite en intensité. Bémol : la pièce aurait dû s’achever après 4 minutes au lieu de s’étirer 2 autres minutes. Elle perd un peu de son intensité avec cette longueur.

Radio, juste après, nous ramène un peu dans l’ambiance du C&C original, avec une musique très actuelle. C’est une vibe qui se poursuivra une bonne partie de l’album, avec Crush, Roll Out et la mystérieuse Mud. Twin Cannon, quant à elle, inclut une formule non loin de celle de Hell March, en incorporant des sons d’alerte au mix.

Face the Enemy est un thème extrêmement stressant, mais aussi très réussi, suivi d’une autre piste réussie de par son build-up intense, Run. Dans un même ordre d’idées, mentionnons aussi Terminate puis Big Foot.

Parmi les autres pièces mémorables de la bande sonore, ne passons pas sous silence Workmen, la brève Militant Force et Vector. On finit peu après avec la légèrement surchargée Smash, par ailleurs un peu longue malgré ses excellentes portions. Par contre, on aurait aisément pu se passer de la pièce cachée, qui tranche beaucoup trop avec le reste de la bande sonore. À oublier!

Que dire, si ce n’est qu’on a encore droit à du vrai Franck Klepacki, avec son rock intense et mordant qui épicent à tout coup les jeux pour lesquels il compose? On ne s’est pas extrêmement éloignés de la bande originale du premier C&C, mais on l’accepte finalement très bien et cela nous suffit pour nous immerger dans le jeu. On se souviendra que cette bande sonore a été considérée par plusieurs comme étant une des meilleures de 1996, et que plusieurs compos ont traversé le temps, signe d’un véritable succès. Admettons que dans l’ensemble, le tout a assez bien vieilli.

À écouter : Crush, Face the Enemy, Militant Force

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s