[Ex]tradition – harmonia nova #1 – The Curious Bards

Sorti le 22 septembre 2017

La jeune formation The Curious Bards propose une musique traditionnelle irlandaise et écossaise au 18e siècle. Son premier album chez Harmonia Mundi, [Ex]tradition – harmonia nova #1, nous offre exactement ça pendant une heure, sur des instruments d’époque.

Le groupe ne perd pas un instant pour nous plonger dans le bain : A Set of 3 Scottish Airs contient quelques reels écossais, suivi de A Set of 3 Irish Airs, avec principalement des gigues irlandaises. En quelques minutes, même les néophytes pourront rapidement comprendre les différences entre les musiques traditionnelles irlandaises et écossaises.

On s’amuse ensuite avec Rakes of Westmeath, chanson irlandaise avec variations, qui correspond parfaitement à l’image qu’on se fait d’un barde à l’époque. S’ensuit la première pièce vocale de l’album, le joli air irlandais Since Sounding Drums. Après une série de pistes plutôt brèves, The Curious Bards se risque avec un morceau plus long, Highland Battle en plusieurs mouvements, dont le premier est très percussif et nous donne effectivement l’impression qu’un grand combat s’amorce. C’est dans l’ensemble une des pistes les plus imagées de l’opus, pour notre grand plaisir.

De retour avec quelques «sets», on retiendra surtout A Set of 2 Irish Airs pour son côté dansant et très doux à l’oreille, puis The Duel, qui marque par son intensité, particulièrement dans la seconde moitié. Mention également à Kilkenny Is a Handsome Place, une autre pièce vocale drôlement sympathique, ainsi qu’à la finale Lady Anne Bothwell’s Lament, qui termine l’opus avec une belle douceur. Ceci étant dit, une heure de musique ancienne, c’est plus qu’assez pour les oreilles profanes, qui en auraient probablement préféré seulement une trentaine ou une quarantaine de minutes.

The Curious Bards offre une musique bien sentie, nous plongeant dans une époque riche mais méconnue de l’Écosse et de l’Irlande. C’est diversifié, interprété avec précision, et ça attise la curiosité. Ce n’est pas à consommer en trop grande quantité à la fois, mais ça reste quelque chose d’intéressant à écouter, surtout quand on pense que plusieurs de nos musiques traditionnelles ont été inspirées de près ou de loin par ces morceaux, particulièrement ceux venus d’Irlande. Et le livret est une vraie petite mine d’informations sur le contexte des pièces. À consulter, au moins pour entretenir votre culture personnelle.

À écouter : Highland Battle, A Set of 2 Irish Airs, Kilkenny Is a Handsome Place

7,6/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s