Élia Laure – Élia Laure

Sorti le 14 novembre 2017

Élia Laure, c’est le nom de scène qu’emprunte Catherine Brunet, auteure-compositrice-interprète diplômée de l’École nationale de la chanson de Granby. Un premier mini-album homonyme est paru à l’automne 2017, dévoilant son approche mélancolique, essentiellement en français.

La valse des amours fous nous introduit doucement à ce EP. On y entend la douce voix d’alto de la chanteuse, simplement accompagné d’un piano. D’autres instruments (cordes et percussions) s’ajouteront pour aider à créer l’ambiance de la chanson, en prenant soin de laisser la place à la chanteuse. Entrée en matière réussie pour Élia Laure! Dans un même ordre d’idées, quoiqu’un peu moins chargée, Little Bird s’ensuit avec un refrain en anglais. Cela permet de faire un certain parallèle entre la voix de Laure et celle de Dido.

L’écoute se poursuit et l’approche se répète : un début au piano qui laisse place à un certain crescendo où les autres instruments font leur entrée. Notons quand même le côté de jazz de Le plus beau des combats, la montée digne d’un opéra-rock dans Sous les lueurs, et l’intensité d’Imparfaite corde raide, mais essentiellement, on reconnaît la même approche chanson après chanson, ce qui semble extrêmement répétitif.

Une seule sort véritablement du lot, la dernière. The Musicbox est la seule chanson complètement en anglais, et la seule qui met de l’avant les cordes avant le piano. C’est suffisant pour la rendre rafraîchissante et la démarquer instantanément des autres. Évidemment, la formule n’est pas très différente des autres, mais on a l’impression que ça passe définitivement mieux en anglais dans ce cas-ci.

Le EP de 22 minutes nous donne une idée très claire du créneau d’Élia Laure. Malgré un manque de diversité dans la forme, sa pop est douce et fait du bien, et c’est surtout ça qui compte. L’auteure-compositrice-interprète ne manquera pas d’occasions de peaufiner son art. Son défi : davantage sortir de sa zone de confort, tout en continuant d’offrir de belles compositions mettant bien de l’avant sa voix.

Vous pouvez écouter l’album sur Bandcamp.

À écouter : Little Bird, The Musicbox

7,2/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s