Cycles deux – L’indice

Sort le 19 janvier 2018

L’indice, c’est le nom du projet solo de Vincent Blain, qui est aussi derrière le studio Madame Wood. Sa musique est ouvertement inspirée par l’excentrique David Bowie, et il lance le EP Cycles deux pour faire suite à son Cycles un paru en 2016.

La première piste, Les réseaux, semble familière, mais pour d’autres raisons : l’approche vocale de Blain rappelle ici Mauves. Différentes textures s’ajoutent au fil de la chanson, devenant un peu chaotique vers la fin, mais ça a l’avantage de nous mettre tout de suite dans le bain : ce mini-album ne s’adresse pas à n’importe qui.

Plus rock, Plus fort que St-Michel confirme les lignes vocales particulières du chanteur, mais aussi son approche expérimentale dans l’instrumentation. Quand même moins surchargée que la précédente chanson, elle contient quand même beaucoup d’éléments qu’il faudra apprivoiser à chaque écoute. En comparaison, Le grand nord passe pour une chanson minimaliste malgré ses quelques envolées.

Peut-être parce que notre oreille s’habitue ou parce que Vincent Blain s’adoucit dans son approche, mais il nous semble que Jamais je ne grandirai si c’est pour être comme toi passe mieux, malgré des paroles et une approche vocale toujours très difficiles. C’est encore plus vrai dans Simone et Simon, où on fait appel d’ailleurs appel à une autre chanteuse, qui force un peu Blain à se mettre au même niveau. Pas décevant du tout, surtout pour conclure ce EP d’environ 17 minutes.

Vincent Blain s’amuse dans L’indice, et ça s’entend. Cycles deux contient évidemment beaucoup d’audace, surtout pour le marché québécois, mais Simone et Simon confirme que l’artiste n’est pas dénué de talent pour composer des mélodies. Nos oreilles auraient certainement préféré un produit nageant tout le long dans cette même finesse, mais où aurait été le plaisir, après tout? Cycles deux chamboule notre vision de la musique, mais n’atteindra possiblement qu’un public assez niché et aventureux, ce qui diminuera quelque peu sa portée, a-t-on l’impression.

À écouter : Le grand nord, Simone et Simon

6,8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s