T’écrire – Mégane Cyr

Sorti le 19 janvier 2018

Originaire de Saint-Hyacinthe, l’auteure-compositrice-interprète Mégane Cyr s’est fait connaître pour sa musique pop-folk sur son tout premier EP Fusion malsaine. Un peu plus de 2 ans plus, elle assume encore davantage son côté pop et nous offre T’écrire, un EP de cinq chansons dont elle signe paroles, musiques et arrangements.

C’est la toute simple T’écrire qui lance le tout. On est surpris par les premières 20 secondes du morceau, qui nous donnent tout de suite une impression un peu plus urbaine, moins folk que ce à quoi on pourrait s’attendre de la jeune musicienne. Le talent mélodique de Mégane Cyr s’entend dès la première piste du EP, mais c’est définitivement la chanson suivante, Partir, qui confirme notre hypothèse : l’auteure-compositrice-interprète a le chic pour composer des mélodies intéressantes et peu complexes à la fois.

C’est au tour d’Insomnie de se dévoiler. Pas trop mauvaise, la pièce est probablement l’une des moins attrayantes du mini-album. Même si musicalement on y entend des bons éléments, c’est le texte qui brise complètement la magie. On ne parle pas ici d’une catastrophe, simplement d’un petit manque d’originalité dans la poésie de Mme Cyr qui pourrait sans aucun doute passer un peu plus de temps sur ses paroles de chansons.

Passons maintenant au prochain morceau, À mi-chemin. C’est pendant cette 4e piste que l’on remarque enfin la voix de Mégane Cyr : timbrée, agile, veloutée, nuancée. Cette pièce met sa jolie voix en valeur, peut-être une simple question de registre? On aime particulièrement les refrains, qui permettent à la chanteuse de pousser la note un peu plus. Il serait bien intéressant d’aller explorer cette direction dans un prochain projet : mettre davantage la voix en valeur, puisqu’elle est superbe.

Comme si elle m’avait entendu penser, la belle interprète clôt son album avec la magnifique Comme le font tes yeux, une ballade jazzy veloutée à souhait et qui, nous le devinons, met la voix de l’avant avec son instrumentation très sobre et ses lignes vocales s’étalant d’un registre à un autre avec finesse. C’est pleinement satisfaisant, et j’irais jusqu’à dire que j’aurais adoré entendre la chanteuse se laisser aller complètement. On sent en effet encore une certaine retenue, par souci de rester vulnérable, peut-être? On l’excuse puisque nous sommes déjà séduit. Nous notons par contre un petit hic concernant la finale de la chanson qui manque un peu de peaufinement et qui finit en queue de poisson, quel dommage!

Nous voilà cinq chansons plus loin, plutôt satisfait de notre écoute. Sans dire qu’on a un coup de cœur pour Mégane Cyr et sa musique, elle a définitivement quelque chose à offrir qui mérite de murir encore un peu. On la surveillera de près, ça c’est certain.

À écouter : T’écrire, Comme le font tes yeux

7,2/10

Par Audrey-Anne Asselin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s