Surfin’ the Desert – The Trouts

Sorti le 25 janvier 2018

Le projet The Trouts combine les talents des frères Sam et Jérôme Duchaine, deux amateurs de musique anglo et de surf rock. Cela se traduit en l’album Surfin’ the Desert, première offrande qui assume pleinement les influences du duo fraternel.

Notre introduction à l’album est la pièce-titre instrumentale Surfin’ the Desert. Au diable la subtilité : ça aurait très bien pu être écrit par les gars de Cherry Chérie, qui occupent déjà le créneau rétro. On y ajoute simplement quelques lignes de guitares rappelant les clichés du surf rock. On change pourtant vite de registre, dès Bring Me Something : le produit est résolument rock, quelque part entre les Black Keys et Smash Mouth, et ce n’est pas pour déplaire.

Les explorations se poursuivent, avec des résultats très différents. Le surchargé Brothers sera à oublier, mais le retour au surf rock avec Billy Is a Surfer est plus convaincant, surtout au niveau du hook. Be Ready for the Rodeo qui suit offre aussi quelques très bonnes lignes. The Trouts ne réinvente définitivement pas la roue, mais on sent le groupe en contrôle dans ce registre. Surtout que les chansons suivantes n’ont pas tout à fait le même punch. Mentionnons tout de même I Will Stand Still, qui contient des éléments qui rappellent vaguement la mélodie de Sunglasses at Night, et Down in the River, explorant plusieurs énergies très différences en moins de 3 minutes.

Musicalement, The Monster Living in My Head frappe tout de suite. L’arrangement est très différent des pistes précédentes, mais il ne manque pas de mordant, en plus d’offrir un build-up convaincant. La chanson aurait pu être le bonbon de la fin, mais The Trouts lui a préféré Peace in the Valley. Malgré des bonnes idées au refrain, on n’atteint pas tout à fait le même niveau, dommage! Le vrai dernier mot est laissé à Generique, encore un morceau de surf rock instrumental pour boucler la boucle.

En 33 minutes, le duo nous injecte une bonne dose de rock. Le côté surf et bien sûr l’élément central, mais beaucoup de surprises se font entendre, montrant une certaine ouverture de la part des frères Duchaine. Déjà, dans ce premier album, ils font preuve d’un grand talent pour composer des hooks convaincants. Quant aux points faibles, il faut faire attention aux arrangements parfois surchargés, qui empêchent de bien apprécier les subtilités de cette musique. On souhaite quand même vivement une suite à ce projet-là, plein de potentiel!

Écoutez l’album intégralement sur Bandcamp.

À écouter : Billy Is a Surfer, Be Ready for the Rodeo, The Monster Living in My Head

7,4/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s