EP1 – zouz

Sorti le 12 avril 2017

Assez peu d’informations filtrent sur le trio montréalais zouz, mis à part qu’il combine depuis 2016 les forces de David Marchand, François Ledoux et Étienne Dupré. Un premier mini-album, simplement appelé EP1, fait office de carte de visite pour ce jeune groupe qui aime bien la distorsion.

Le trio nous dévoile vite ses couleurs avec la lourde Te voir me rend sénile. C’est chanté en français, comme le reste de l’album d’ailleurs, mais on sent que les paroles sont plus un prétexte qu’un élément central à la musique de zouz : on peine à comprendre ce que chante David Marchand, et on retiendra plus une mélodie approximative que des paroles à travers cet exercice. Et si vous trouvez que la première piste abusait de la disto, cessez l’écoute à l’instant : on va encore plus loin dans L’échapper. Il y a bien quelques idées mélodiques, mais elles semblent noyées dans ce brouhaha de 4 minutes 43.

La donne change avec Grenouille/Clope, avec un début rappelant un peu l’énergie de Corridor, avant que le refrain n’explose d’intensité. Cela demeure, malgré tout, une chanson beaucoup plus modérée que ce à quoi zouz commence déjà à nous habituer. Hubert, juste après, nous amène dans le registre des Black Keys à leur début avec un blues rock lourd, mais somme toute convaincant. On termine l’exercice avec Plus loud, finale en montagnes russes entre des bouts groovy et d’autres super agressifs. On ne sait pas trop ce que Marchand chante, mais ça rentre au poste, alors pourquoi pas?

Ce groupe s’inscrit bien sûr dans le mouvement des artistes québécois qui misent plus sur ce qu’ont à dire leurs instruments et leurs amplis, ce qui explique la difficulté de l’auditeur de saisir les différents thèmes chantés. Le mini-album de 17 minutes n’est qu’un premier pas, mais nous permet de mettre zouz dans la même catégorie que les Corridor de ce monde, un peu de cohésion en moins. Il y a un certain potentiel, mais il faudra définitivement polir le tout avant d’enregistrer quoi que ce soit d’autre.

Ce EP est disponible sur Bandcamp.

À écouter : Grenouille/Clope, Plus loud

6,8/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s