Charbonneau ou Les valeurs à’ bonne place, volume 1 – Hugo Blouin

Sort le 2 mai 2018

Grâce à l’émission Infoman, il a été possible pour le public de découvrir un projet aussi ambitieux que saugrenu : un album jazz basé sur ce qui s’est dit lors de la fameuse Commission Charbonneau. Le bassiste Hugo Blouin signe les compositions et a fait appel à plusieurs excellents musiciens pour créer l’album Charbonneau ou Les valeurs à’ bonne place, volume 1 (Volume 1? Vous savez ce que ça veut dire!), totalisant 9 pistes et beaucoup de surprises.

L’extrait Does it mean bateau? nous initie à cet album avec un petit jazz latin fort agréable sur lequel on a ajouté des paroles en apparences décousues et des quelques mélodies surprenantes. Or, on n’a rien laissé au hasard et on a même ajouté les enregistrements originaux qui ont donné naissance à ces paroles. Même si la chanson dure plus de 6 longues minutes et qu’elle contient une portion plus chargée et expérimentale, elle reste franchement du bonbon à écouter à répétition et elle donne franchement envie d’entendre la suite.

Plus brève, Des valeurs d’entraide se moque gentiment du témoignage téteux de Gérald Tremblay qui répétait à quel point il avait de belles valeurs sur un swing bien senti. S’ensuit L’appel, un des morceaux les plus tendus de l’opus. C’est surtout là qu’on réalise que malgré le thème de l’album, il reste avant tout un album de jazz avec ses moments corsés. Amateurs des citations de Gérald Tremblay, sachez qu’elles reviennent en force avec la sympathique mais inégale Le winibago.

Plus brève, Everything is truqué renferme un très beau build-up qui vaut le détour, alors que La responsabilité laisse énormément de place aux musiciens et à leurs improvisations sur une musique de plus en plus chaotique. Les éléphants suisses se veut plus vocale, alors que La retraite, morceau final de l’opus après une petite intro percussive, conclut avec intensité. Ce n’est pas pour tout le monde, mais les jazzmen de ce monde apprécieront que Hugo Blouin et ses comparses n’aient pas fait de compromis au niveau de l’audace du jazz.

Essentiellement, musiciens pour créer l’album Charbonneau ou les valeurs à’ bonne place rejoindra deux publics très différents : d’une part, les amateurs de jazz et de musique expérimentale, qui seront franchement servis avec les montées intenses et les mélodies souvent surprenantes, voire décousues; d’autre part, ceux qui ont suivi pendant des mois et des années la commission d’enquête et qui ont envie de rire en se remémorant certains grands moments des témoignages (probablement des journalistes, assume-t-on!). En tout cas, le clin d’œil est très réussi et on n’a aucune difficulté à imaginer une suite à cet album. Notons que le processus a été très long avant d’arriver à ce résultat, puisque les compositions remontent à 2013 et que tout a été enregistré l’automne 2017… ce qui veut dire que de faire un album jazz avec la commission ne s’est pas faite sur un coup de tête. C’est ce qu’on appelle du dévouement!

Terminons avec un vœu : souhaitons qu’un album comme celui-ci en convaincra quelques-uns de s’initier davantage à la musique jazz. C’est une façon ludique de découvrir ce registre qui semble terriblement difficile d’approche lorsqu’on n’a rien pour nous y attirer. Bref, très belle initiative qui, espérons-le, se poursuivra pour un volume 2!

À écouter : Does it mean bateau?, Des valeurs d’entraide, Everything is truqué

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s