Other People’s Pieces – Chilly Gonzales

Sorti le 17 avril 2018

Parmi ses nombreux projets, Chilly Gonzales s’est fait un devoir de décortiquer et déconstruire les hits pop de l’heure à travers ses masterclass qui montraient que peu importe le registre, une bonne chanson est avant tout composée d’une progression d’accords efficace et d’une mélodie forte. Personne ne sera très surpris d’apprendre qu’il a dédié un album complet à des relectures de succès populaires, Other People’s Pieces, paru discrètement en avril. Il y fait des covers et des medleys de chansons d’artistes qui n’ont en apparence que bien peu en commun… et ça marche.

Un incontournable en commençant : Daft Punk Medley, reprenant les airs du duo que Gonzales connaît bien, ayant collaboré avec Daft Punk à plus d’une reprise. On reconnaît certaines mélodies, mais on sera encore mieux servis avec sa reprise de Something About Us du même groupe, où il ajoute des cordes et des voix. On passe d’un morceau dansant et funky à quelque chose d’infiniment plus sobre et intemporel, sans tout à fait perdre son groove.

On passe maintenant à Weezer avec Weezer Medley, puis Damage in Your Heart. Même formule que précédemment : le medley offre une relecture brève au piano de quelques chansons signées Rivers Cuomo, alors que Damage in Your Heart transforme la chanson rock en pièce enlevante aux tendance classiques. La voix y est encore au rendez-vous, mais se contente de fredonner sans entonner les paroles. On a beau écouter les deux versions, on ne sait pas comment Chilly Gonzales est arrivé à en faire un tel arrangement.

On commence à comprendre le pattern : il fait la même chose pour Drake (Drake Medley, suivi de Take Care Medley), et pour Lana Del Rey. On doit quand même mentionner ces deux pistes, Lana Del Rey Medley et Old Money, qui transforment les compos de la chanteuse respectivement en habile piano jazz et en chant spirituel. Il n’y a que Gonzales pour arriver à nous prouver que du clavecin a sa place dans Old Money.

On s’intéresse cette fois aux chansons de Beach House dans The Traveller, puis 10:37 She’s So Lovely Medley. La seconde prendre des airs plus orchestraux, même si la piste ne figure pas parmi les moments les plus forts de l’album qui s’achève déjà bientôt : il ne reste qu’une onzième piste, Rap Piano Medley. Malgré le titre, on n’entendra pas de rap ici, et la piste ne se démarquera pas outre mesure. Côté hip-hop, on a été mieux servis avec la portion dédiée à Drake.

L’album Other People’s Pieces est très court – seulement 32 minutes – mais il fait son travail : nous montrer à quel point le musical genius Chilly Gonzales est un excellent arrangeur. Un bémol : l’album est beaucoup plus jouissif à écouter lorsqu’on connaît très bien les chansons originales reprises. Par exemple, mes oreilles ont instantanément vibré en entendant les reprises de Lana Del Rey, alors que ça a été plus long pour les autres. Il semble qu’il y a relativement peu de connaisseurs qui écoutent la totalité des artistes revisités, ce qui fera que certaines reprises risquent de tomber à plat pour certaines oreilles. Bref, l’album fait penser à un test de connaissances musicales auquel bien peu auront 11/11.

À écouter : Damage in Your Heart, Take Care Medley, Old Money

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s