Sassafrass! – Tami Neilson

Sorti le 1er juin 2018

Canadienne d’origine, Tamara «Tami» Neilson s’est fait un nom dans les dernières années en Nouvelle-Zélande comme chanteuse qui se démarque autant dans le country que dans la soul. Son album coloré Sassafrass! penche définitivement du côté du deuxième style avec un fort côté rétro.

«Coloré» s’applique autant pour la pochette de l’album que pour la musique qu’on y retrouve. Stay Outta My Business démarre le tout avec une belle énergie, même si on ne réinvente pas les codes du genre. S’ensuit Bananas, qui explique un peu plus la pochette, mais ne convaincra pas toutes les oreilles malgré sa musique très «cuivrée», en tout cas moins que la sympathique Diamond Ring.

Après plusieurs morceaux entre soul et rock’n’roll comme Tarantino les aime, Neilson offre A Woman’s Pain, chanson plus douce où sa voix est bien mise en valeur. Devil in a Dress, plus sensuelle, et la chantante One Thought of You valent aussi le détour. Après une série de pistes plus douces, l’énergie de Miss Jones frappe particulièrement. La chanson marque de par son usage de la technique d’épeler le titre dans son refrain, un procédé toujours très cliché, mais rarement particulièrement réussi. On l’oubliera vite pour laisser placer à la lente Smoking Gun.

Si plusieurs pistes permettent de mettre en valeur la voix charmante de Tami Neilson, Kitty Cat n’en fait pas partie, préférant promouvoir une chanson rétro rapide. Elle se rattrape toutefois avec le magnifique air de country Manitoba Sunrise at Motel 6 et sur Good Man qui termine l’album tout en douceur.

C’est sans parler des thèmes de ses différentes chansons, qui sont en grande partie très près de l’actualité, mais écrits de façon plus subtile et intemporelle. Évidemment, beaucoup de chansons n’atteindront pas leur cible si on n’apprécie pas déjà un peu certains styles que Neilson a décidé d’aborder avec Sassafrass!, mais il faut saluer le désir de l’artiste de mêler l’art à l’activisme. On se questionne sur sa portée  du côté d’un public mainstream, mais à coup sûr certaines chansons  devraient résonner dans certains cercles qui comprendront le message qu’elle transmet.

À écouter : Diamond Ring, Manitoba Sunrise at Motel 6, Good Man

7,6/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s