J’espère que tu vas mieux – Ariane Zita

Sort le 15 juin 2018

Voilà presque trois ans que l’auteure-compositrice-interprète Ariane Zita n’avait pas lancé de nouveau matériel, mis à part son sympathique et ambitieux projet Un Noël à botch en décembre 2017. Depuis, il s’est passé beaucoup dans sa vie et ça a énormément influencé son approche, tournant à l’électro-pop pour le EP J’espère que tu vas mieux.

Plusieurs entrevues dévoilent que les dernières années n’ont pas été roses pour Ariane Zita, qui a eu besoin de se vider le cœur dans quatre pistes. Malgré les sonorités pop, une bonne dose de noirceur enveloppe sa musique et ses textes en particulier. Malgré la date, ne vous attendez pas à une sortie estivale!

Le EP démarre d’ailleurs avec la chanson-titre J’espère que tu vas mieux. Musicalement, on a affaire à un électro-pop impeccable qui met la mélodie en valeur. Mélodie simple mais particulièrement efficace au refrain répété à outrance, mais beaucoup trop catchy pour y résister. Quant aux paroles, on a droit à un texte déprimant et lourd, qui correspond parfaitement aux avertissements reçus. La chanson est tellement forte qu’elle justifie presque le EP à elle seule. C’est tout dire!

Le piano occupe plus d’espace dans Poudre, lançant de l’espace pour un long build-up somme toute réussi, mais une constante demeure : la noirceur est toujours au rendez-vous. On n’atteint pas la même intensité que la chanson-titre, mais la vibe est bien installée. Pour la troisième piste, Zita retourne au piano, pour la simple ballade pop Île Dorval qui serait par défaut le morceau le plus optimiste du mini-album. L’écoute se termine avec Larmes salées, un règlement de compte qui ponctue bien l’exercice sur des rythmes électro-pop convaincants. On n’aimerait pas être les personnes visées par cette chanson en particulier.

Comme mentionné plus haut, la chanson-titre à elle seule justifie ce EP et c’est encore plus vrai à la fin de l’écoute. Aucune autre piste n’a cette même efficacité redoutable, même si elles contribuent toutes à la même énergie dépressive qu’on attendrait normalement d’une Safia Nolin. Cela reste un exercice très intéressant auquel s’est prêtée la chanteuse, qui a mis ses trippes sur la table et qui a écrit des paroles auxquelles plusieurs pourront s’associer. On a tout de même hâte d’entendre une suite, sur le même ton ou non.

À écouter : J’espère que tu vas mieux

7,8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s