Naissance – TRprod

Sorti le 15 juin 2018

Duo français formé en 2016, TRprod mêle les forces de Thomas Ducloyer (pour le côté rock) et de Raphael Ruiz (pour la facette plus électro) qui se concrétisent en un premier mini-album, intitulé Naissance : 5 pistes mettant de l’avant l’univers particulier du projet.

C’est assumé : la plupart des instruments qu’on entendra sur cet enregistrement sont le fruit de la musique assistée par ordinateur. Il n’en demeure pas moins que sur Génèse, première piste du EP, tous les sons ou presque servent parfaitement la pertinente du build-up. Une musique mélancolique et discrète au début se transformera peu en peu en morceau plus chargé où différentes influences se font entendre. Il faut aussi noter qu’aucune parole n’est prononcée dans cette première piste. On entend bien des voix, mais elles sont bien cachées en arrière-plan et servent simplement d’instruments dans le mix. En tout cas, cette introduction a éveillé notre curiosité pour écouter la suite.

Dès Tout s’oublie, on peut entendre plus clairement la voix de Ducloyer, visiblement inspiré des grands noms du rock français. On a l’impression qu’il y a aussi quelque chose de «Muse-esque» dans sa voix mélancolique. Cette voix se fera de nouveau discrète dans Odyssée, morceau downtempo instrumental. Gris ciel, après une montée instrumentale de plus d’une minute, ramène quelques paroles pour contribuer à l’intensité de l’ensemble, mais sans plus : la voix est un instrument parmi les autres, semble nous dire TRprod, une approche très différente face à la musique. D’ailleurs, avec la finale Turquoise, la voix sera fera une fois de plus presque muette (sauf dans la dernière minute pour quelques lamentations), laissant toute la place à ce côté ambiant que le groupe construit.

On ne sait quoi retenir de ce premier mini-album, qui semble loin d’avoir été créé comme les autres. TRprod verse dans l’instrumental, mais pas tout à fait, et on ne peut pas dire que le chanteur est à l’avant-plan non plus quand il se fait entendre. Certains détails mériteraient d’être sérieusement définis dans une future sortie. À part cette incertitude, il faut admettre que le duo tient quelque chose d’intéressant, qui mériterait d’être développé et qui pourrait répondre à un public hors norme.

À écouter : Génèse, Gris ciel

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s