No Need to Reason – Kontinuum

Sorti le 6 juillet 2018

Le groupe islandais Kontinuum a été fondé en 2010, jouant une musique vacillant entre le rock et le métal avec des tendances ambiantes, voire spirituelles. Ce mélange a attisé la curiosité de certains mélomanes depuis les débuts du groupes, et ça ne devrait aller qu’en augmentant avec la troisième sortie de Kontinuum, No Need to Reason, qui exploite très bien ces différentes énergies.

La lourdeur est particulièrement au rendez-vous sur cet album et c’est assumé dès la première piste, Shivers. On y entend aussi une ligne vocale plus rock que métal, avec des moments plus gutturaux, comme si on sentait le besoin de résumer l’album en une piste. Considérez Shivers comme un avertissement ou un avant-goût, c’est selon!

S’ensuit Lifelust, moins agressif musicalement, mais beaucoup plus chargé dans le mix, ce qui fait qu’on ne saisit pas toutes les subtilités que la chanson a à nous offrir. C’est bien dommage! Après un morceau de métal plus «conventionnel» avec Warm Blood, le groupe nous surprend avec Neuron, première piste qui laisse respirer un peu plus le mix audio pour apprécier les belles mélodies de guitare et le chant plus solennel qu’agressif. La chanson-titre No Need to Reason est un peu dans le même état d’esprit, offrant même une voix encore plus planante, avant de changer pour quelque chose de plus lourd au fil de la chanson. Les deux univers arrivent étrangement bien à cohabiter.

Après une Low Road de retour dans les pantoufles lourdes du groupe, Erotica nous offre un refrain convaincant sur une chanson aussi plus rythmée. La prochaine chanson à retenir notre attention est Two Moons, de retour à la douceur à l’approche de la fin de l’album. La fin, elle vient justement avec Black Feather, qui explore de nouveau les différents univers que maîtrise le groupe. Une fin comme l’album a commencé, avec beaucoup d’idées qui réussissent étrangement bien à représenter l’album. L’appréciation demeure une question de goûts personnels, mais il faut avouer que Kontinuum a du talent dans son vaste registre.

De cet album, on retient surtout la variété sans trop sacrifier la cohésion. On a bien l’impression qu’on pourrait écouter l’album dans des états d’esprit complètement différents et s’attarder à une énergie particulière chaque fois. Ce serait à expérimenter plus longuement, mais on sent que le potentiel pour l’album No Need to Reason est bel et bien réel!

L’album peut être écouté sur la page Bandcamp du groupe.

À écouter : Neuron, No Need to Reason, Erotica

7,8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s