How Strange, Innocence – Explosions in the Sky

Sorti le 17 janvier 2000

Groupe de post-rock instrumental basé au Texas, Explosions in the Sky (effectivement très américain comme nom!) a fait ses débuts en 1999, lançant rapidement un premier album, How Strange, Innocence, l’année suivante. Encore inconnu à l’époque, le groupe n’avait produit qu’un nombre limité de copies.

Malgré les débuts modestes du groupes, ce premier album faisait déjà preuve du talent du quatuor, mettant de l’avant des ambiances chargées où les guitares sont bien mises de l’avant et appuyées par une batterie solide. La première piste, A Song for Our Fathers, donne déjà une bonne idée du genre de build-up qu’Explosions in the Sky arrive à créer. Avec 5min44, c’est aussi une des pistes plus courtes de l’album.

Snow and Lights, ensuite, explore davantage les extrêmes, passant en un instant du post-rock très chargé à une musique plus lente et discrète où on peut pleinement apprécier les lignes de guitares. De bonnes idées ici pour une musique qui se veut contemplative, mais on entend aussi certaines petites longueurs qui aurait pu être évités avant d’arriver au crescendo final qui vaut franchement le détour. D’autres pièces prennent encore plus de temps avant de véritablement décoller… pensons à Magic Hours, Look into the Air, Time Stops, ou encore la finale contemplative Remember Me as a Time of Day, qui ne décollera d’ailleurs jamais vraiment. Dommage que cette dernière piste, qui aurait pu frapper fort pour finir, nous laisse un peu sur notre faim!

Mais, en général, toutes contribuent assez bien à l’ambiance générale de l’album. On apprécie tout particulièrement la montée de Glittering Blackness, parmi les plus fortes de tout l’opus. Rappelons que celui-ci est de 49 minutes pour seulement 7 pistes, montrant déjà un intérêt pour Explosions in the Sky envers les morceaux plus longs qui gagnent lentement mais sûrement en intensité. Pour un premier album, c’est déjà très réussi et ça augure franchement très bien pour la suite.

L’album est disponible sur Bandcamp.

À écouter : A Song for Our Fathers, Snow and Lights, Glittering Blackness

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s