Dark as Night – Nahko and Medicine for the People

Sorti le 21 mai 2013

Nahko and Medicine for the People est un collectif de musique basé en Oregon et entourant Nahko Bear, musicien métissé (d’origines autochtones, portoricaines et philippines) et engagé sur de nombreuses causes. La musique qui émane du groupe est variée et touche at large à la musique du monde, comme en témoigne le premier album, Dark as Night, paru cinq ans après sa formation.

C’est à un début en douceur que nous convie le début de Aloha Ke Akua, où on apprécie la voix de Nahko et l’instrumentation discrète. Cela ne dure pas trop longtemps puisque l’énergie explose joyeusement vers 1min30. On découvre aussi rapidement un pendant pour le hip-hop pour le chanteur qu’il fait brièvement entendre à quelques passages dans ce morceau de près de 6 minutes.

L’exploration se poursuit avec Manifesto II et Risk It, montrant que Medicine for the People est aussi à l’aise avec un folk rock plus traditionnel, suivi de Warrior People, aux accents reggae. So Thankful y va d’un côté plus pop, notamment au refrain, et revient au folk avec Budding Trees. Nous voilà au milieu de l’album et on a déjà vécu quelques petites montagnes russes musicales… Heureusement, ça se stabilise sensiblement pour la suite des choses.

Nyepi nous livre un des morceaux les plus entraînants de l’album, suivi de 7 Feathers, une autre chanson aux accents pop. Black as Night fait un retour réussi au folk rock, malgré quelques longueurs (on parle d’une piste de plus de 7 minutes). C’est par la suite que l’album se corse de nouveau, avec On the Verge, morceau plus nerveux et tendu, suivi d’un morceau country justement intitulé My Country. L’album Dark as Night se conclut avec le folk de I Mua.

Durant les premières écoutes, on ne sait pas trop comment prendre cet album. Musicalement, sa ligne directrice n’est pas toujours claire, même si on sent certaines tendances, notamment au milieu de l’opus. C’est surtout une question de préférence au final, puisque certains préféreront la grande variété du début de l’album, et d’autres les morceaux plus radiophoniques du milieu. C’est surtout thématiquement que Nahko and Medicine for the People gagne unanimement des points, défendant des sujets songés et, heureusement, chargés d’optimisme à plusieurs endroits.

Cet album est disponible sur Bandcamp.

À écouter : Budding Trees, Nyepi, 7 Feathers

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s