Nautilidae – Valv

Sorti le 7 août 2018

Groupe brésilien pas très connu ici, Valv a tout de même été fondé en 2000 et lancé quelques albums avant de semi-disparaître il y a déjà plusieurs années. Le voilà de retour des limbes avec un nouveau line-up et nouveau EP, Nautilidae, paru en partenariat entre Midsummer Madness (Brésil) et Cuchabata Records (Montréal). Voilà un bon prétexte pour découvrir ce groupe de indie rock.

La musique de Out of Fear nous dévoile une ligne de guitare qui nous rappelle brièvement le son de (Don’t Fear) The Reaper. Quand la voix entre en scène, on précise la direction indie de l’enregistrement, sympathique sans être inédite. On retient surtout les longues portions instrumentales qui sont la signature de l’album.

Simpler laisse place à un build-up intéressant d’un peu plus d’une minute avant l’arrivée de la voix d’Alessandro Travassos. Le dosage est beaucoup plus convaincant que dans la précédente piste et nous mène à Not for Ground, qui laisse encore plus de place aux musiciens. Cette fois, on parle d’une partie instrumentale de plus de 3 minutes consécutives (sur 6!), livrant un rock bien ficelé qui s’écoute drôlement bien dans l’auto.

On s’adoucit ensuite avec la power ballade Driving in a Moonless Sky avec un succès mitigé : il manque un peu la magie de la précédente chanson, même si la partie instrumentale à la fin est plutôt réussie. Cela nous mène déjà à la dernière piste, New Ground, au rock plus chargé et somme toute assez efficace sans réinventer la roue.

Nautilidae est un EP de 26 minutes qui surprend. Pas parce qu’il offre des sonorités inédites, versant dans un indie rock intéressant, mais loin d’être unique, mais plutôt parce qu’il offre différentes énergies bien senties dans un si bref opus. C’est dommage que le groupe n’ait pas eu droit à plus de visibilité ici, mais ce retour en studio sera peut-être l’occasion pour Valv de sortir de l’ombre avec une bonne campagne publicitaire. On approche la fin de l’été, mais les chansons de Nautilidae ont encore un beau potentiel sur la route ou dans une playlist estivale.

Le mini-album peut être entendu sur Bandcamp.

À écouter : Simpler, Not for Ground

7,6/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s